Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales à Mérignac : Bruno Sorin (LREM) veut réveiller "une ville qui s'est endormie"

Par

Le candidat La République en marche mène sa première campagne politique. Il dénonce l'inaction du maire sortant Alain Anziani. Il veut créer dix villages en ville et souhaite stopper la construction du nouveau quartier Marne Soleil.

Bruno Sorin, candidat LREM à Mérignac. Bruno Sorin, candidat LREM à Mérignac.
Bruno Sorin, candidat LREM à Mérignac. © Radio France - Yves Maugue

France Bleu Gironde : Il y a beaucoup de listes sur Mérignac, comment vous différenciez-vous ?

Publicité
Logo France Bleu

Bruno Sorin : La grosse différence, c'est que nous avons des gens qui habitent sur Mérignac et qui veulent transformer Mérignac. Ce ne sont pas des politiciens professionnels et, en ce qui me concerne, c'est ma première campagne. Je n'ai jamais été encarté nulle part.

Que reprochez-vous au maire sortant Alain Anziani ?

Voilà une ville qui pendant six ans s'est endormie. Elle a un énorme retard en termes d'investissements pour des stades, des salles de sport, des écoles. Il nous manque vingt-cinq classes et de nombreuses écoles sont à restaurer.

Je veux remettre l'humain au centre du débat.

Vous prônez l'écologie. Que faits-vous de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac ?

Il faut transformer cette ville, que toutes les décisions soient prises à travers le prisme de l'éco-responsabilité. Pour l'aéroport, il y a deux choses. Les avions, moi je ne peux rien y faire. En revanche il existe des entreprises à Mérignac qui siont en train de transformer la technologie de l'avion, pour le rendre un peu plus vertueux même si l'aviation ne sera jamais totalement vertueuse. Mais ce serait punitif de dire que l'on arrête tous les avions comme certains écologistes veulent le dire. La deuxième chose, ce sont les bâtiments. Nous sommes actionnaires de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac et nous pouvons agir pour que les bâtiments, eux, deviennent éco-responsables.

Vous avez 58 ans, qu'est-ce qui vous pousse à vous engager dans cette campagne ?

Je suis un vieux Mérignacais. Je suis là depuis 30 ans, j'y ai joué au rugby, tous mes amis sont là. J'aime intensément cette ville. Mais j'ai bien vu qu'au cours du dernier mandat cette ville était en train de partir à vau-l'eau. On l'a livrée aux promoteurs, il y a des bouchons partout. Je rencontrais il y a quelques jours un handicapé qui me démontrait qu'il est impossible pour lui de se déplacer. Je veux remettre l'humain au centre du débat, prendre des décisions qui permettront aux habitants de choisir quelle sera leur ville de demain. Un exemple. Nous investissons sur un projet totalement fou qui est le nouveau quartier Marne-Soleil avec 70 bâtiments, 8 000 habitants supplémentaires. Il faut l'arrêter. Je veux au contraire faire des dix quartiers de Mérignac dix villages où tout le monde pourra se retrouver, avec un petit bar, des services publics, la mairie et les agents de police qui pourront rencontrer les Mérignacais. 

loading

Les candidats déclarés à Mérignac :

Alain Anziani, Parti Socialiste, maire sortant

Bruno Sorin, La République en marche

Sylvie Cassou-Schotte, Europe Ecologie-Les Verts

Thierry Millet, Divers-droite

Catherine Tarmo, Divers-droite

Marie Duret-Pujol, liste citoyenne soutenue par la France Insoumise

Guillaume Perchet, Lutte Ouvrière

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu