Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Moissac : le RN Romain Lopez est élu

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie

Le candidat du Rassemblement national Romain Lopez remporte la ville de Moissac, en Tarn-et-Garonne, avec 62,45% des voix contre sa rivale de gauche, Estelle Hemmami qui récolte 37,55% des suffrages.

Romain Lopez, le nouveau maire Rassemblement National de Moissac (82).
Romain Lopez, le nouveau maire Rassemblement National de Moissac (82). © Radio France - Flora Midy

Romain Lopez du Rassemblement National remporte la mairie de Moissac avec 62,45% des suffrages. C'est la première commune de Midi-Pyrénées qui est remportée par le parti de Marine Le Pen, le Rassemblement national. De vifs échanges ont eu lieu devant le hall de Paris entre les soutiens du nouveau maire et les sympathisants d'Estelle Hemmami. Plusieurs personnes scandant que "le fascisme est entré à Moissac" ont du être séparées par la police. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le candidat du Rassemblement national était arrivé en tête du premier tour avec 47% des voix. Estelle Hemmami, son unique adversaire divers gauche, avait récolté 23% des suffrages lors du premier tour. La leader de l'union de la gauche récolte, cette fois, 37,55% des voix, elle qui avait été soutenue par tous les politiques régionaux dont la présidente socialiste du conseil régional, Carole Delga.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess