Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales Montauban : la sortante Brigitte Barèges dénonce un "coup d'Etat démocratique" sur le Coronavirus

-
Par , France Bleu Occitanie

La maire sortante LR élue depuis 2001 obtient 47% des voix au premier tour ce dimanche soir. Mais elle juge qu'elle aurait été élue dès le premier tour sans l'abstention, et les mesures du gouvernement sur le Coronavirus.

La place nationale de Montauban (Tarn-et-Garonne)
La place nationale de Montauban (Tarn-et-Garonne) © Radio France - Mathieu Ferri

Il y aura une triangulaire, dimanche prochain à Montauban, pour le second tour des élections municipales. La maire sortante Brigitte Barèges (LR) obtient 46,28 % au premier tour ce dimanche. Pour conserver son fauteuil, qu'elle occupe depuis 2001 dans la capitale du Tarn-et-Garonne, elle devra battre Arnaud Hilion, qui arrive deuxième (29,28 %) avec sa liste d'union de la gauche, mais aussi Pierre Mardegan, qui avec 10,87% des voix, est en capacité de se maintenir.

Le Rassemblement National de Thierry Viallon echoue aux portes du second tour, avec 9,23% des suffrages exprimés.

Brigitte Barèges dénonce un "coup d'état démocratique", avec les restrictions sur le coronavirus

Dans la préfecture du Tarn-et-Garonne, l'abstention atteint les 58,73 % ce dimanche, ce qui fait dire à Brigitte Barèges ce dimanche soir que sans ce taux si important, liée très certainement aux craintes sur l'épidémie de Coronavirus, elle aurait été élue dès le premier tour. L'élue sortante Les Républicains n'hésite pas à dénoncer ce dimanche soir sur France 3 Occitanie un "coup d'Etat démocratique" de la part du gouvernement, avec l'annonce des restrictions sanitaires renforcées la veille du scrutin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu