Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections municipales 2020 à Montpellier

Municipales à Montpellier : ce qu'il faut retenir du débat entre les trois candidats

-
Par , France Bleu Hérault

Les trois candidats au second tour des élections municipales à Montpellier s'affrontaient pour la première fois ce lundi soir lors d'un débat sur France Bleu Hérault en partenariat avec Midi Libre et Public Sénat.

Philippe Saurel, Michaël Delafosse et Mohed Altrad lors du débat du second tour des municipales sur France Bleu Hérault
Philippe Saurel, Michaël Delafosse et Mohed Altrad lors du débat du second tour des municipales sur France Bleu Hérault © Radio France - Elisabeth Badinier

Ils sont trois pour un fauteuil : Philippe Saurel (DVG), Michaël Delafosse (PS-EELV) ou Mohed Altrad (SE). Qui sera maire de Montpellier le 28 juin prochain ? Pour la première fois de l'entre deux tours des élections municipales, les trois candidats se retrouvaient sur le même plateau  ce lundi soir pour un débat organisé par France Bleu Hérault, Midi Libre et Public Sénat. 

Le maire sortant Philippe Saurel était arrivé en tête au premier tour avec 19% des voix, talonné par le candidat socialiste Michaël Delafosse avec près de 17%, le chef d'entreprise Mohed Altrad avait obtenu 13 %. Les trois candidats ont été interrogés pendant une heure sur les sujets économiques, sécuritaires et écologiques. 

Quelle relance économique ?

Après la crise sanitaire du coronavirus, les candidats ont présenté leurs solutions pour relancer l'économie dans Montpellier et sa métropole. Ils ne sont pas d'accord sur la méthode à mettre en oeuvre. Philippe Saurel, le maire, sortant propose une prime pour chaque enfant dans les foyers les plus modestes de la ville. "Je ne prendrai pas mes ordres de la région ou du département" lance-t-il à Michaël Delafosse.

La candidat PS-EELV souhaite bâtir un "Green new deal" avec des réunions hebdomadaires afin de mieux cibler les aides. Enfin, Mohed Altrad, lui même chef d'entreprise, ambitionne un plan keynésien pour relancer l'activité économique avec 1,3 milliards d'euros. Il dénonce dans le même temps "un manque d'ambition des deux autres candidats".

La sécurité

Un thème au cœur de l'actualité avec un jeune homme de 21 ans tué par balle dans la nuit de dimanche à lundi, quartier Saint-Martin à Montpellier. "Sur ce sujet, le maire a failli" lui répond Michaël Delafosse qui veut une brigade des transports avec 30 agents ainsi qu'une redéfinition des missions de la police municipale en police de proximité.

"Nous proposons le recrutement de 100 policiers municipaux supplémentaires" projette Philippe Saurel qui demande aussi plus de policiers nationaux à l'État. "Ça ne réglera pas les conflits qui existent entre les personnes" prévient le maire sortant. Mohed Altrad envisage un référent par quartier et des solutions spécifiques au lieu d'une politique unique à l'échelle de la ville. 

L'écologie, la mobilité 

La question des pistes cyclables temporaires installées après le déconfinement a été au cœur des discussions. Mohed Altrad envisage de créer 300 km de pistes sur la durée du mandat. Philippe Saurel souhaite pour sa part pérenniser les pistes temporaires avec un aménagement là où il y a des difficultés. Michaël Delafosse propose un vaste plan local de déplacement. "Il est regrettable d'attendre un virus pour installer des pistes cyclables" a dénoncé le candidat PS-EELV.

Revivez le débat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu