Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Montpellier : Jean-Louis Roumégas lance sa liste d'écologie "pour tous"

-
Par , France Bleu Hérault

L'ancien député Jean-Louis Roumégas sera bien candidat aux élections municipales en mars 2020 à Montpellier (Hérault). Non-investi par Europe-Écologie-Les Verts à l'issu de la primaire citoyenne en octobre 2019, il présente une liste écologiste indépendante.

Jean-Louis Roumégas se présente aux élections municipales de mars 2020 à Montpellier, à la tête d'une liste d'écologie "pour tous"
Jean-Louis Roumégas se présente aux élections municipales de mars 2020 à Montpellier, à la tête d'une liste d'écologie "pour tous" © Maxppp - Elena Louazon

Montpellier, France

Il va faire cavalier seul. Deux mois après avoir vu l'investiture d'Europe Écologie-les verts (EELV) pour les municipales de mars 2020 à Montpellier lui échapper pour une quarantaine de voix au profit de Clothilde Ollier, Jean-Louis Roumégas a annoncé samedi 14 décembre sa candidature aux élections

Il a décidé de porter une liste écologiste indépendante, baptisée "l'écologie pour tous", présentée au parc Clémenceau de Montpellier, entouré de ses proches. Ce sont donc parmi trois listes écologistes concurrentes que les électeurs devront faire leur choix, après le lancement il y a quelques semaines d'une autre liste indépendante, menée par Thierry Teulade. 

Pas de division des voies écologistes

_"Le coup de la division, on l'a fait à Chirac et Balladur_, il y en a un qui a gagné, pareil avec Philippe Saurel...c'est les électeurs qui décident, défend Jean-Louis Roumégas. Aujourd'hui, ce qu'on sait, c'est qu'il y a une envie d'écologie, mais la question c'est quelle écologie ? Ce que nous présentons, c'est un véritable engagement citoyen, quelque chose qui peut rassembler tous les montpelliérains. Je regrette qu'une autre liste écologiste se cantonne à des vieilles recettes qui vont vers l'extrême-gauche ou des solutions d'union de la gauche dès janvier-février. Les électeurs ne veulent plus de ça, nous, il n'y a plus personne qui est dans un parti politique, ce sont des citoyens pour une liste citoyenne libre".

Celui qui a été député de l'Hérault de 2012 à 2017 défend une candidature plus "légitime" que celle de Clothilde Ollier pour expliquer sa candidature, en dépit du résultat des primaires. "Je suis acteur sur la ville de Montpellier depuis 2001, explique-t-il. Ça fait 18 ans ! J'ai été député, j'ai été adjoint au maire, je suis président d'association, je connais cette ville. Je pense que je suis plus légitime que quelqu'un qui a débarqué trois semaines avant le vote de la primaire d'une petite commune qui s'appelle Murles, qu'elle a laissé à feu et à sang -elle n'a pas su gérer 300 habitants si l'on en croit les témoignages-. Je pense que je suis plus légitime pour incarner l'écologie à Montpellier, et je le dis sans aucune animosité, simplement parce que je crois que c'est vrai".

L'ancien porte-parole national des Verts a pris ses distances avec le parti. Depuis la fin de semaine, il est officiellement "en congé" d'EELV.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu