Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Nancy : la campagne officieusement lancée

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La campagne a été officieusement lancée à Nancy ce week-end pour Laurent Hénart et Mathieu Klein avec des soutiens qui travaillent dans l’ombre depuis des mois et un mot d’ordre pour les élections municipales de mars 2020 : une campagne participative.

Les nancéiens appelés à s’impliquer dans la campagne des municipales à Nancy. Photo d'illustration.
Les nancéiens appelés à s’impliquer dans la campagne des municipales à Nancy. Photo d'illustration. © Maxppp - Alexandre Marchis

Nancy, France

La course à la mairie de Nancy a bel et bien commencé et on passe à la vitesse supérieure ce week-end pour les deux candidats qui s’étaient retrouvés face à face au second tour il y a six ans. Après l’entrée en lice des écologistes, cette fois l’entourage des deux candidats finalistes des municipales de 2014 sort de l’ombre. 

Un collectif baptisé #avecMathieuKlein a lancé un site internet pour inviter les nancéiens à préparer un projet pour une alternative à la mairie de Nancy. Un collectif qui travaille depuis une année sur des propositions à faire au candidat Mathieu Klein et qui réunit plus d’une centaine de personnes essentiellement de la société civile.  

Impliquer les Nancéiens

De son côté, Laurent Hénart a réuni sa majorité municipale et plus de 700 convives, ce dimanche, autour d’un repas organisé par l’association Aimer Nancy qui avait mené sa campagne électorale en 2014. Un repas qui a largement réuni au delà du centre-droit avec des militants qui entendent également faire remonter des propositions et qui sondent les Nancéiens, quartier par quartier depuis six ans.

Pour l’heure, l’actuel maire de Nancy, Laurent Hénart, n’est toujours pas officiellement candidat à sa propre succession même s’il ne laisse planer aucun doute sur sa détermination à garder son fauteuil au premier étage de la place Stanislas et le président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, ne s’est pas non plus officiellement déclaré candidat même s’il montre son attachement pour la ville de Nancy et programme déjà des réunions de rencontre avec les nancéiens début octobre.

Premier tour le 15 mars 2020

En tout cas, avant le premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, les dizaines de citoyens intéressés par l’élection municipale et qui travaillent depuis des mois en coulisse entendent mobiliser en faisant participer les nancéiens aux projets des candidats. Une élection – traditionnellement la plus mobilisatrice après la présidentielle - qui sera plus que jamais participative à Nancy.

Estelle Mercier, co-animatrice du collectif #avecMathieuKlein

Olivier Nouveau, président de l'association Aimer Nancy.

Des dizaines de citoyens déjà impliqués dans la campagne. Ecoutez le reportage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu