Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Nancy : la liste écologiste lance sa campagne sur le béton de Nancy Grand Coeur

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La campagne des écologistes aux élections municipales des 15 et 22 mars prochain à Nancy est officiellement lancée. Laurent Watrin et Isabelle Lucas, tous les deux issus de la société civile, et soutenus par EELV, ont donné rendez-vous à leurs colistiers ce mercredi sur le pont des Fusillés.

Une trentaine de militants et membres de la liste Nancy Ecologie Citoyenne étaient présents sur le pont des Fusillés
Une trentaine de militants et membres de la liste Nancy Ecologie Citoyenne étaient présents sur le pont des Fusillés © Radio France - CEDRIC LIETO

Nancy, France

C'est sur le pont des Fusillés face au chantier en cours de l'Ecoquartier Nancy Grand Coeur que la liste Nancy Ecologie Citoyenne a officiellement lancé sa campagne ce mercredi 15 janvier. Une liste soutenue par Europe Ecologie Les Verts (EELV) menée par le binôme Laurent Watrin - Isabelle Lucas, qui vise la victoire lors des municipales des 15 et 22 mars prochain.

Ils ont donné rendez-vous à leurs colistiers face aux immeubles en chantier de ce quartier qui doit accueillir 900 logements et 50.000 m² de bureaux sur 11 hectares. Un lieu pas choisi au hasard évidemment, souvent critiqué par les écologistes pour sa minéralité. Le message est ici plutôt facile à faire passer aux habitants, explique Augusto Olalde, l'un des membres de la liste : "dites-vous que la liste actuelle propose ça, du béton, du béton, la ville qui se réchauffe. Il faut que ça change".

Ecouter les habitants

Pour Isabelle Lucas, deuxième sur la liste, il faudra végétaliser davantage ce quartier et surtout s'appuyer sur le vécu des habitants pour tous les projets : 

"Le passé nous le prouve. Les Nancéiens n'ont pas été assez impliqués dans les choix de leur ville et aujourd'hui, il est temps que ça change."

Un déficit de notoriété ?

En terme de notoriété, la tête de liste Laurent Watrin, en pull vert sous sa veste, part avec un train de retard face à Laurent Hénart et Mathieu Klein, élus déjà installés, mais pas question de faire de complexe : 

"On a bien l'intention d'être présents au second tour, d'être en tête et éventuellement si on n'est pas en tête d'imposer une autonomie de proposition pour décider d'un futur désirable dans le développement économique territorial [...] Les histoires de notoriété, d'égo, on s'en moque. On n'est pas là pour ça. On est là pour dire aux Nancéiens et Grands Nancéiens que l'on va faire ensemble la démocratie coopérative, l'écologie urbaine en action, une vision partagée, collective pour la coopération."

La Liste Nancy Ecologie Citoyenne qui promet des événements thématiques chaque semaine pour parler économie, éducation ou encore transports tout au long de la campagne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu