Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nantes : Johanna Rolland et Julie Laernoes dévoilent la liste PS-EELV

-
Par , , France Bleu Loire Océan

La socialiste Johanna Rolland et l'écologiste Julie Laernoes ont présenté ce mardi à Nantes leur liste d'union pour le deuxième tour des municipales le 28 juin prochain.

Johanna Rolland et Julie Laernoes
Johanna Rolland et Julie Laernoes © Radio France - Pascal Roche

La socialiste Johanna Rolland et l'écologiste Julie Laernoes fusionnent leur liste pour le deuxième tour des municipales à Nantes le 28 juin prochain. Ce mardi, elles ont dévoilé les 69 noms qui la composent. Arrivée en tête au premier tour avec 31% des voix, la maire sortante Johanna Rolland mène logiquement cette liste d'union. Julie Laernoes se trouve en troisième position derrière Ronan Dantec. Sur cette liste, 26 des 69 noms étaient présents au côté de Julie Laernoes au premier tour.

Johanna Rolland et Julie Laernoes
Johanna Rolland et Julie Laernoes © Radio France - Pascal Roche

Il y a 323 propositions dans ce programme commun axé sur trois priorités : l'urgence économique et climatique, l'écologie et la rénovation démocratique. Derrière ces mots il faut lire par exemple une accélération du plan vélo avec un budget par habitant qui va passer de 13 à 30 euros. Un dimanche par mois, Nantes sera une ville sans voiture. Si cette liste remporte les élections, le projet de parking sous la place de la Petite-Hollande est abandonné de même que l'extension du parking cathédrale. Quant à l'extension de la Cité des congrès, elle est suspendue, le contexte économique ne joue pas en faveur de ce projet.

Un moratoire sur la 5G

Les discussions ont été âpres, parfois "tendues" reconnaissent les deux candidates qui ont aussi acté l'organisation des Assises de la solidarité en septembre et la mise en place de davantage de concierges et de gardiens dans les parcs de logements sociaux. Pendant la campagne du 1er tour, Julie Laernoes avait formulé cette proposition en réponse à Johanna Rolland qui promettait le recrutement de 70 policiers municipaux. Dans l'accord conclu, ce recrutement est maintenu selon le maire sortant.

Autre nouvelle proposition : en cas de victoire de cette liste, il y aura un moratoire sur la 5G à Nantes, un débat sera organisé pour savoir si le déploiement de cette technologie est opportun. Une coopérative alimentaire sera par ailleurs créée pour permettre d'aller vers 75% de bio et de local dans les cantines.

Des accords et des divergences

Si les deux femmes se félicitent des points de convergences comme l'interdiction des vols de nuit à l'aéroport de Nantes-Atlantique ou l'urgence écologique, elles maintiennent leurs désaccords sur cinq projets : l'Arbre aux hérons, la construction du CHU sur l'île de Nantes, la vidéo-protection, le nouveau franchissement sur la Loire et la question du stationnement au sud de la gare. 

En cas de victoire le 28 juin, les écologistes compteront 10 adjoints dans le futur conseil municipal et quatre vice-présidences à la Métropole. Le sport de haut niveau ne sera pas confié à Florian Le Teuff (ex-président de l'association "A la Nantaise" et vif opposant au maire sur la question de l'avenir du stade de la Beaujoire) a précisé Johanna Rolland.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess