Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nice : la liste "Viva !" présente son programme pour le logement

-
Par , France Bleu Azur

À Nice, la liste VIVA ! Démocratie écologie et Solidarité veut faire de la question du logement un sujet incontournable de la campagne des élections municipales. Elle fait 13 propositions pour booster les logements sociaux, remettre des logements vacants dans le circuit locatif, etc.

La Liste Viva! Démocratie Ecologie Solidarité présente son programme pour le logement
La Liste Viva! Démocratie Ecologie Solidarité présente son programme pour le logement © Radio France - Marion Chantreau

La liste Viva! Démocratie Ecologie et Solidarité, soutenue par le PCF, la France Insoumise et des collectifs citoyens, parle de véritable crise du logement à Nice. La ville perd de la population, les prix d'acquisition dans le privé augmentent, les foyers consacrent une part de plus en plus importante de leur budget au logement, "certains consacrent 40 à 50 % de leurs revenus à régler le loyer" avance Robert Injey.

Il faut dire que 20 % des Niçois vivent sous le seuil de pauvreté, 45 % ne paient pas d'impôt sur le revenu. "Les prix élevés du logement font fuir les retraités, les familles, des fonctionnaires refusent des postes à Nice à cause de cela".

VIVA! souhaite aussi que la municipalité se réapproprie les partenaires avec qui elle travaille, citant l'opérateur Côte d'Azur Habitat. "Il faut une exigence de conception, respecter les normes environnementales. On souhaite aussi mettre en place de vrais conseils de résidents pour les locataires, afin qu'ils soient entendus quand il y a une panne d'ascenseur qui dure des semaines par exemple. Il est aussi important d'assurer la transparence de la commission d'attribution des logements sociaux". 

Atteindre les 25 % de logements sociaux en 2025

"Il faut plus de construction de logements sociaux" clame Mireille Damiano, tête de liste Viva! "On atteint à peine plus de 12 % alors que la loi prévoit 25 % dans cinq ans. Il manque 23.000 logements sociaux, alors que 70 % de la population niçoise est éligible au parc social. Il faut aussi peser sur le foncier avec l'achat de terrains par la mairie, le particulier n'achetant que le bâti, appliquer une préemption systématique des terrains ou bâtiments à la vente pour contraindre le marché à des prix raisonnables". 

Robert Injey

En finir avec les logements vacants 

Parmi les 13 propositions de Viva! celle de remobiliser le parc locatif privé. Selon l'INSEE, on comptait en 2016 à Nice en 30.000 logements vacants, "il faut encourager les propriétaires à les remettre en état et à les louer, explique Robert Injey, un tiers des propriétaires de logements vacants ont plus de 65 ans et pas l'envie de rénover, on doit les aider, les inciter pour que ces logements soient loués à l'année." Viva! souhaite aussi lancer une campagne contre le logement insalubre et les marchands de sommeil.  

Robert Injey

Combattre les effets négatifs des locations touristiques

Le nombre de locations touristiques a doublé en 5 ans à Nice, avec pour exemple 9600 logements loués en 2019 via la plateforme Airbnb. "Il faut lutter contre les multi-propriétaires, encadrer et contrôler les locations touristiques en créant un observatoire, et n'autoriser que la location des résidences principales" détaille Robert Injey "On est favorable à la création d'une régie municipale des locations de meublés touristiques avec la création d'une plateforme en ligne niçoise, incitative pour les loueur." 

Développer les expériences d'habitat social participatif 

Encourager l'habitat social participatif fait partie du programme de VIVA! en créant un bureau municipal d'aide et de conseils juridiques pour l'acquisition de logements sous une forme participative "avec des lieux de vie et services communs -cuisine, jardins partagés, garderie- à une dizaine d'appartements parfois. Cela se fait en Allemagne par exemple, à Lille, Strastbourg ce genre d'expériences", détaille Mireille Damiano. 

Mireille Damiano

Augmenter les capacités de logements d'urgence

VIVA! pointe un manque de places d'hébergement d'urgence pour les familles sans abris avec enfants, "en ce moment à Nice, 25 familles sont en attente d'une solution. L'accueil pour les femmes victimes de violences conjugales est également sous-dimensionné" regrette Mireille Damiano. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu