Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nîmes : objectif 30.000 étudiants d'ici 10 ans pour Yvan Lachaud

-
Par , , France Bleu Gard Lozère

30.000 étudiants à Nîmes d'ici 10 ans : c'est la proposition d'Yvan Lachaud, candidat aux élections municipales à la tête de la liste "Nîmes en mieux".

Yvand Lachaud entouré de Olivier Jalaguier et Pacale de Salaberry
Yvand Lachaud entouré de Olivier Jalaguier et Pacale de Salaberry © Radio France - Hervé Sallafranque

Yvand Lachaud, candidat aux élections municipales à la tête de la liste "Nîmes en mieux", a présenté ce mardi ses propositions pour les étudiants et le tourisme à Nîmes

Un véritable campus universitaire à l'horizon 2030

L'idée est de créer un véritable campus universitaire sur 4 à 5 hectares dans le quartier Hoche Sernam. L'occasion de mettre un petit tacle au passage à la municipalité actuelle, accusée d'avoir laissé la première tranche à des promoteurs immobiliers. Le projet de "Nîmes en Mieux" comprendrait évidemment des logements étudiants. Il faudrait en construire 700 à 800 par an pour atteindre 7.000 à 8.000 à l'horizon 2030.

Une université complémentaire à celle de Montpellier 

Parallèlement, l'université continuerait à développer des filières complémentaires et non pas concurrentes à celles de Montpellier. "Une ville qui vit, c'est une ville qui accueille des étudiants", martèle Yvan Lachaud, convaincu sans doute à juste titre qu'au sortir de la guerre, le fossé entre Nîmes et Montpellier s'est aussi creusé en raison de l'offre universitaire, alors qu'à la base, la capitale gardoise disposait de davantage d'atouts que sa voisine héraultaise. 

L'arrivée de 15.000 nouveaux étudiants ne comblerait évidemment pas tout l'écart, mais il le réduirait peut-être en partie.

Huit candidats sont déclarés à Nîmes :

  • Jean-Paul Fournier (maire sortant), Choisissons Nîmes (LR/Divers droite)
  • Daniel Richard, "Nîmes, une ville nommée Désir" (EELV-PS-LFI)
  • Yoann Gillet, « Le courage d’agir » (RN)
  • Yvan Lachaud, « Nîmes en mieux (MODEM-UDI-LREM)
  • Vincent Bouget, Jo Menut, "Nîmes citoyenne à gauche"  (PCF/Divers gauche)
  • David Tebib, « Nîmes ensemble »
  • Jacques Armando, Debout la France
  • Stéphane Gilli, Nîmes Animaliste
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu