Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nîmes : Jean-Paul Fournier réélu, mais un taux d'abstention record

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

À 74 ans, Jean-Paul Fournier l'emporte avec 41,96 % des voix et enchaîne un quatrième mandat à Nîmes.

Jean-Paul Fournier réélu maire de Nîmes, pour un 4e mandat
Jean-Paul Fournier réélu maire de Nîmes, pour un 4e mandat © Radio France - Leila Méchaouri

Il repart pour un tour. Vous l'avez peut-être vécu en direct ce dimanche soir sur France Bleu Gard Lozère : Jean-Paul Fournier est réélu maire de Nîmes au second tour.  À 74 ans, il l'emporte avec 41,96 % des voix et enchaîne un quatrième mandat. Jean-Paul Fournier devance le communiste Vincent Bouget (divers gauche) 26,48%, le centriste Yvan Lachaud (18,46%) et Yoann Gillet (RN, 13,10%). Mais il est aussi élu avec un taux d'abstention de 67,67%.

Sortez la calculatrice et faites les comptes. Moins de 30.000 Nîmois sont allés voter ce week-end. C'est peu. Très peu même. Résultat : Jean-Paul Fournier est élu par moins de 12.000 habitants. Pour vous donner un ordre d'idée, ça ne suffirait même pas à remplir le stade des Costières, loin de là.

Alors, oui, ça passe. Et ça n'a rien d'exceptionnel, en tout cas ce n'est pas pire qu'ailleurs : une abstention dans la moyenne nationale.

Et oui, il y a des explications. D'abord, le coronavirus évidemment, la crise sanitaire, la peur encore d'attraper ce fichu virus en allant voter, et les trois mois qui ont séparé les deux tours. Mais également -ne nous voilons pas la face- encore et toujours le désintérêt pour la politique.

Cette forte abstention va peser pendant toute la durée du mandat de Jean-Paul Fournier. Un manque de légitimité qui lui sera forcément reproché ici ou là. Même si aucun des autres candidats n'a su en profiter.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu