Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nîmes : "Daniel Richard ? Un menteur, un fossoyeur" selon Jérôme Puech

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le socialiste Jérôme Puech, en larmes au microd e France Bleu Gard Lozère, se dit ce samedi "abasourdi et trahi" par Daniel Richard. Le candidat EELV vient de rallier Yvan Lachaud, le centriste, pour le second tour de l'élection municipale à Nîmes.

Jérôme Puech
Jérôme Puech © Radio France - Solène Cressant

C'était à croire que le sol s'est dérobé sous ses pieds quand France Bleu Gard Lozère l'a contacté ce samedi soir. Jérôme Puech n'en revient pas. Le socialiste ne digère pas la décision, presque en cavalier seul, de sa tête de liste Daniel Richard, qui vient d'annoncer rallier Yvan Lachaud, pour le second tour des élections municipales à Nîmes. "J'ai été trahi, et le Parti socialiste a été trahi par Daniel Richard. Je suis abasourdi. (...) Il rejoint Yvan Lachaud, contrairement à l'accord que nous avons signé ; accord qui stipulait clairement qu'il n'y aurait aucun accord pour le second tour, avec la droite, La République en Marche ou même évidemment le Rassemblement national."

"J'ai constaté aujourd'hui que j'ai eu affaire à un menteur, un fossoyeur. Quelqu'un qui ne tenait pas ses engagements (...) On constate avec effroi qu'il a dupé son monde. Je vis une heure sombre de ma petite carrière politique." Jérôme Puech

Une grande partie des désormais ex-colistiers de Daniel Richard évoquent également ce samedi une "trahison", dans un communiqué envoyé à la presse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess