Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Nîmes : le programme d'Yvan Lachaud décliné autour de trois urgences

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Yvan Lachaud a dévoilé ce vendredi matin le programme de sa liste "Nîmes en mieux" pour les municipales. Trois urgences : économique, civique et climatique. Un programme chiffré et financé, dit-il.

Olivier Jallaguier, Corinne Ponce-Casanova, Valérie Rouverand et Yvan Lachaud
Olivier Jallaguier, Corinne Ponce-Casanova, Valérie Rouverand et Yvan Lachaud © Radio France - Sylvie Duchesne

"Je sais faire. J'ai été pendant 17 ans adjoint aux finances à la mairie de Nîmes" annonce d'entrée Yvan Lachaud en présentant le programme de sa liste "Nîmes en mieux" pour les municipales. Un programme financé et chiffré autour de trois urgences : économique, civique et climatique. "Nîmes est un choix de vie, on doit pouvoir y travailler, trouver des formations intramuros et y vivre en toute sécurité.

Concernant l'urgence civique, il propose donc de créer 100 postes de policiers municipaux supplémentaires, d'installer 350 caméras de vidéo-surveillance en plus et d'avoir un poste de police municipale fixe sur l'Esplanade. Une brigade équestre sera chargée de la surveillance des jardins de la Fontaine et du bois des Espeisses. Yvan Lachaud souhaite également la réouverture du centre éducatif fermé à Nîmes et la mise en place d'un conseil des droits et des devoirs des familles. 

Reverdir la ville

Concernant l'urgence climatique, 10.000 arbres seront plantés. Une forêt "générationnelle" créée près de l'aérodrome de Nîmes-Courbessac, des ombrières installées dans le centre-ville et des fontaines dans les quartiers. Le poumon vert de la ville, ce sera le parc urbain de 14 hectares qui englobera les anciennes pépinières Pichon et le bois des Noyers. Le parc Meynier de Salinelles en centre-ville doit également être préservé. 

Pas de développement économique sans enseignement supérieur 

"Aujourd'hui des entreprises ne s'installent quelque part que si elles trouvent des formations." Yvan Lachaud veut donc recréer un vrai campus universitaire autour du quartier Hoche-Sernam en développant des filières qui n'existent pas ailleurs. Autour du para médical, du grand âge ou de la sécurité civile. Objectif : 30.000 étudiants d'ici 2030. 

Le développement économique passera également selon lui par l'aéroport autour de l'aéronautique. Pas question d'oublier le centre-ville. Il faut pour ça taxer les commerces vacants et trouver un gestionnaire de la Coupole, capable de trouver des enseignes phares. 

Neuf candidats sont déclarés à Nîmes :

  • Jean-Paul Fournier (maire sortant), Choisissons Nîmes (LR/Divers droite)
  • Daniel Richard, "Nîmes, une ville nommée Désir" (EELV-PS-LFI)
  • Yoann Gillet, « Le courage d’agir » (RN)
  • Yvan Lachaud, « Nîmes en mieux (MODEM-UDI-LREM)
  • Vincent Bouget, Jo Menut,  "Nîmes citoyenne à gauche"  (PCF/Divers gauche)
  • David Tebib, « Nîmes ensemble »
  • Jacques Armando, Debout la France
  • Michel Severan, Parti citoyen de France
  • Stéphane Gilli, Nîmes animaliste
Le projet de "Nîmes en mieux"  - Radio France
Le projet de "Nîmes en mieux" © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu