Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nîmes : Yoann Gillet, le candidat du Rassemblement national présente son programme complet

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Les 80 000 exemplaires du programme de Yoann Gillet, le candidat du Rassemblement National aux municipales de Nîmes sont distribués à partir de ce samedi dans toute la ville.

Yoann Gillet (au centre) et deux de ses colistiers
Yoann Gillet (au centre) et deux de ses colistiers © Radio France - Sylvie Duchesne

Ce programme de 8 pages regroupe les 77 priorités de Yoann Gillet, le candidat du Rassemblement National à Nîmes en matière de sécurité, de commerce, développement économique, enseignement, sport, transports,écologie ou festivités. "Je m'engage à être un maire à temps complet promet d'entrée de jeu Yoann Gillet.

Avec mon équipe, nous gérerons la ville "en bon père de famille". Ça commence d'abord par faire des économies. Tous les contrats avec les fournisseurs et les prestataires de la mairie seront renégociés. Moi, pour venir du privé, j'ai l'habitude d'aller chercher les meilleurs prix. Souvent les collectivités locales payent plus cher que les entreprises privées, ce n'est pas normal". Le candidat du Rassemblement National promet aussi de baisser de 10% les impôts locaux d'ici la fin de son mandat.

Les départs à la retraite pas remplacés à la mairie 

Pour faire des économies, Yoann Gillet propose également de ne pas remplacer les départs à la retraite à la mairie. "150 emplois, ça représente 5 à 6 millions d'euros d'économies, donc il faut le faire. Aujourd'hui, il y a 3000 agents à la ville de Nîmes, 2400 équivalents temps plein. Moi, je propose un pack de confiance aux agents de la ville en leur disant : nous allons vous demander un peu plus mais nous allons mieux vous considérer et mieux vous valoriser". " C'est lui qui gérera en direct le budget. "Je n'aurai pas d'adjoint aux finances.

Redynamiser le commerce du centre-ville 

Pour redynamiser le commerce du centre-ville, Yoann Gillet propose d'acheter ou de louer les actuels locaux vacants pour les sous-louer à un tarif préférentiel (-30%) à de nouveaux commerçants les deux premières années. Le candidat souhaite également jouer les VRP pour inciter des enseignes nationales à venir s'installer à Nîmes. Il veut aussi geler la création de nouvelles surfaces commerciales dans le Plan local d'urbanisme. 

Un plan de circulation et de stationnement repensé 

Concernant les transports, Yoann Gillet souhaite revoir entièrement le plan de circulation et de stationnement. Notamment en proposant des horaires plus adaptés aux étudiants. "Certaines zones comme la ZAC de Grézan par exemple sont très peu desservies. Il faut revoir ça pour toutes les personnes qui y travaillent.

Une crèche et un marché de Noël

Pour faire revenir les Nîmois dans le centre-ville, Yoann Gillet souhaite développer les animations populaires tout au long de l'année (concerts, abrivados, toros pisicine,...). Il veut également recréer un véritable marché de Noël et l'annonce d'ores et déjà :" _Nous installerons une crèche provençale dans la cour de l'Hôtel de ville, quelque soient les critiques_.

Les sept candidats à Nîmes

  • Jean-Paul Fournier (maire sortant), "Choisissons Nîmes" (LR/Divers droite)
  • Daniel Richard, "Nîmes, une ville nommée Désir" (EELV-PS-LFI)
  • Yoann Gillet, "Le courage d’agir" (RN)
  • Yvan Lachaud, "Nîmes en mieux" (MODEM-UDI-LREM)
  • Vincent Bouget, Jo Menut, "Nîmes citoyenne à gauche"  (PCF/Divers gauche)
  • David Tebib, "Nîmes ensemble"
  • Stéphane Gilli, "Nîmes animaliste"
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu