Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Niort : la liste "Niort en + " dévoile sa tête de liste

-
Par , France Bleu Poitou

La liste "Niort en +", issue du collectif "Niort prochaines à gauche", a dévoilé sa tête de liste et les axes principaux de son programme pour les élections municipales.

Sébastien Mathieu (au centre) tête de liste de "Niort en +"
Sébastien Mathieu (au centre) tête de liste de "Niort en +" - Niort en +

Pour les municipales à Niort, après le collectif NCES, c'est au tour du collectif "Niort prochaines à gauche" de dévoiler sa liste : elle s'appelle "Niort en +" ; à sa tête, Sébastien Mathieu, non affilié à un mouvement politique. 

Quatre axes principaux

Le collectif "Niort prochaine à gauche" est soutenu par le PS et les radicaux de gauche. Une vingtaine de personnes se sont dites intéressées par la démarche de la liste, "ouverte largement à tous ceux qui se reconnaissent dans les valeurs de gauche" précise Sébastien Mathieu. 

Si la tête de liste est choisie, le programme, lui, est encore en construction. Mais le collectif a déjà repéré quatre axes à développer : 

"Niort en +", c'est plus d'écologie, plus de démocratie, plus de solidarité et plus d'attractivité pour le territoire. 

Cela passe par une réflexion autour des mobilités douces dans la ville, et la sollicitation des citoyens au cours des six ans de mandat. Pour le moment, le collectif organise des états généraux avec des associations ainsi que des réunion avec les citoyens pour échanger sur ces sujets et fixer le programme. Une réunion doit d'ailleurs être organisée avec tous les citoyens qui le souhaitent le 25 janvier. 

La désunion de la gauche pas encore affirmée

C'est la deuxième liste de gauche qui se présente à Niort, après celle du collectif NCES, et une troisième, "Solidaires par nature" avec notamment des anciens de NCES, est également en train de s'organiser. La gauche pourrait donc se présenter divisée au premier tour des municipales. Sébastien Mathieu l'affirme, il a des bases communes, évidemment. Les différends reposent surtout sur la place et le rôle des partis : "On redit qu'on est un parti de citoyens ET de partis politiques, contrairement aux autres listes qui veulent surtout être des listes de citoyens" explique Sébastien Mathieu. 

Pour le moment, chaque liste avance donc de son côté, mais des discussions sont encore à l'ordre du jour, pour tenter de rassembler la gauche "face à Jérôme Baloge". Le maire sortant ne s'est pour le moment pas déclaré candidat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu