Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Orléans : le groupe majoritaire resté fidèle à Olivier Carré publie une tribune

-
Par , France Bleu Orléans

Silencieux lors de l'éviction de Florent Montillot de son poste d'adjoint, le groupe majoritaire resté fidèle à Olivier Carré au sein du conseil municipal d'Orléans publie une lettre ouverte. Pour répondre "aux élus qui cherchent à discréditer notre maire et à semer le trouble."

"Cette tribune a pour but de montrer que nous sommes unis et que nous travaillons ensemble, à 27, avec le maire", explique Muriel Sauvegrain
"Cette tribune a pour but de montrer que nous sommes unis et que nous travaillons ensemble, à 27, avec le maire", explique Muriel Sauvegrain © Radio France - François Guéroult

Orléans, France

Leur silence avait étonné, lundi dernier, au conseil municipal : lors du débat qui s'est conclu par l'éviction de Florent Montillot de son poste d'adjoint, aucun des élus du groupe majoritaire resté fidèle au maire Olivier Carré ne s'était exprimé. "On n'avait pas envie d'en rajouter", explique Muriel Sauvegrain, la première adjointe au maire. "Mais il nous a semblé nécessaire aujourd'hui de répondre à un certain nombre d'attaques". Et ce sous la forme d'une tribune qui sera diffusée ce soir sur les réseaux sociaux et que France Bleu Orléans dévoile, en avant-première :

Le tribune des 27 élus restés fidèles à Olivier Carré au sein de la majorité municipale - Radio France
Le tribune des 27 élus restés fidèles à Olivier Carré au sein de la majorité municipale © Radio France - François Guéroult

Seule Martine Grivot n'a pas signé

Premier constat : la tribune a été signée par 27 élus. Seule manque à l'appel Martine Grivot, l'adjointe au tourisme, qui avait déjà pris ses distances, lundi dernier, lors du vote sur Florent Montillot. "Honnêtement, après cet épisode, nous ne l'avons pas sollicitée pour signer le texte", précise Muriel Sauvegrain. Mais cela signifie que le groupe dissident "les Orléanais" n'a pas réussi à recruter au sein du conseil municipal, contrairement à ce que prédisaient ses membres lors de la création du groupe en septembre dernier. "Nous sommes une équipe unie et soudée", proclament ainsi les signataires de la tribune.

Le mode de gouvernance de... Serge Grouard épinglé

Sur le fond, le texte répond surtout à la critique récurrente exprimée par les dissidents sur le mode de gouvernance solitaire qu'aurait installé Olivier Carré depuis son arrivée à la tête de l'hôtel de ville en 2015. "C'est vrai : la prise de décisions a considérablement changé, nous les prenons ensemble, de façon collégiale", répondent ironiquement les élus du groupe majoritaire, non sans épingler au passage, mais sans le nommer, l'ancien maire Serge Grouard : "Là où, par le passé, les décisions pouvaient se prendre entre quelques élus autorisés, le maire actuel a instauré des réunions opérationnelles et hebdomadaires afin que les décisions soient prises en concertation." Commentaire de Muriel Sauvegrain : "On est passé d'un mode de fonctionnement très vertical à une façon de travailler très horizontale."

Cette tribune permet enfin à ses signataires de réaffirmer qu'Olivier Carré est resté "fidèle aux engagements de 2014". Allusion transparente "aux élus qui cherchent à discréditer le maire et à semer le trouble en vue des prochaines élections municipales." Pour ceux qui en doutaient encore, la guerre entre les pro et les anti Carré au sein de la majorité municipale est déclarée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu