Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Orléans : Tahar Ben Chaabane renonce à être candidat et appelle à voter Olivier Carré

-
Par , France Bleu Orléans

L'indépendant Tahar Ben Chaabane ne présentera finalement pas de liste aux élections municipales à Orléans. Il se retire de la course, mais pas de la campagne : il appelle à soutenir le maire actuel Olivier Carré et à empêcher le retour de l'ancien maire Serge Grouard.

"Je tire la conclusion de certains paramètres, dont le sondage de la semaine dernière" explique Tahar Ben Chaabane
"Je tire la conclusion de certains paramètres, dont le sondage de la semaine dernière" explique Tahar Ben Chaabane © Radio France - François Guéroult

Il l'a annoncé ce mercredi matin sur France Bleu Orléans : l'indépendant Tahar Ben Chaabane renonce à présenter une liste indépendante aux élections municipales de mars prochain à Orléans. Il ne sera sur aucune liste, mais il apporte clairement son soutien au maire sortant Olivier Carré.

Le sondage a fini de le convaincre de renoncer

Tahar Ben Chaabane ne rééditera donc pas son coup de 2014 : avec sa liste "Orléans pour tous", il avait recueilli un score de 3,2%. Insuffisant pour être élu, mais pouvant lui servir de tremplin pour la suite, c'est du moins ce qu'il espérait... Il avait d'ailleurs enchaîné avec une candidature aux départementales en 2015 à St Marceau (4,2% des voix), puis annoncé sa candidature aux prochaines municipales dès l'automne 2018, en collant 2 000 affiches avec comme slogan "ensemble, nous allons réveiller Orléans".

Mais force est de constater que depuis sa campagne n'a jamais décollé. "L'attention a été focalisée par le climat détestable entretenu par une certaine faction du conseil municipal, créant un psychodrame dans lequel je n'étais plus audible", explique Tahar Ben Chaabane. Le sondage Ipsos Sopra Steria / France Bleu Orléans / La Tribune Hebdo, dévoilé la semaine dernière, et qui le crédite de 2% des intentions de vote a achevé de le convaincre de renoncer. "Ce chiffre donne évidemment à réfléchir, avec le risque financier qu'il induit. J'ai fait le choix de l'indépendance, ce choix a ses avantages car on n'a pas à référer à un parti politique, mais il a aussi ses inconvénients car il faut aussi pouvoir assurer seul la logistique et le financement."

Il craint que le retour de Serge Grouard, ce soit "main basse sur la ville"

Rattrapé par ce "principe de réalité", Tahar Ben Chaabane a choisi de soutenir une autre liste, celle du maire sortant Olivier Carré. "Pour plusieurs raisons, justifie-t-il. D'abord le programme car j'ai pu m'entretenir avec lui ; ensuite, son équipe qui est très diversifiée, il faut qu'il y ait plusieurs sensibilités pour gérer une ville ; et puis il y a l'homme, c'est quelqu'un de consensuel, de collégial."

Enfin - last but not least - Tahar Ben Chaabane veut tout faire pour empêcher le retour de l'ancien maire Serge Grouard, avec qui il s'est fâché en 2012 - il était à cette époque conseiller municipal centriste et avait quitté la majorité. "Serge Grouard, c'est quelqu'un de brutal, assène Tahar Ben Chaabane. Prenez l'exemple du dossier des Carmes, qui était englué parce que Serge Grouard voulait passer en force, contre l'avis des habitants et de l'Architecte des Bâtiments de France." Et le désormais ex-candidat d'asséner :  "Serge Grouard et son équipe de tontons flingueurs, ce sont des gens qui veulent faire main basse sur la ville. Le budget de la métropole suscite la convoitise de groupes de BTP, de sociétés d'expert-comptable... "

L'interview de Tahar Ben Chaabane est à retrouver en intégralité ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu