Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Paris : les grandes lignes du programme d'Agnès Buzyn

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Propreté et sécurité sont présentées comme "les deux priorités" de la candidate LREM à la mairie de Paris. Elle annonce également la remise sur le marché de logements vacants ou encore un "plan vélo sécurisé". Agnès Buzyn reprend de nombreuses propositions à son prédécesseur Benjamin Griveaux.

Agnès Buzyn en opération tractage sur un marché parisien, le 22 février
Agnès Buzyn en opération tractage sur un marché parisien, le 22 février © Radio France - Jeanne Daucé

Dans une interview à nos confrères du Journal du Dimanche (JDD), la candidate La République en Marche (LREM) Agnès Buzyn dévoile son programme pour les municipales à Paris. 

A noter que l'ancienne ministre de la santé a repris de nombreuses propositions de Benjamin Griveaux, son prédécesseur qui a renoncé à se présenter après la diffusion de vidéos intimes qui lui sont attribuées. 

Sécurité et propreté comme priorités

Parmi les "deux priorités" d'Agnès Buzyn, se trouve la sécurité. La candidate LREM annonce vouloir une police municipale équipée d'armes létales, avec au moins un agent de patrouille équipé d'une caméra-piéton.

Autre priorité avancée par Agnès Buzyn, la propreté. Dans ce domaine, l'ancienne ministre reprend les propositions de Benjamin Griveaux : la création de "managers de rue" dans chaque quartier, plus d'agents de la Ville "mobilisés dans les zones les plus sales, déterminées en concertation avec les maires d'arrondissement et les citoyens", explique-t-elle au JDD. Par ailleurs, le ramassage des déchets serait entièrement géré par le secteur privé.

Côté environnement, la prétendante à la mairie de Paris veut établir "une règle verte" qui "aura pour objectif de préserver les espaces verts, planter plus d'arbres, créer des îlots de verdure et une rue-jardin par quartier". Agnès Buzyn a en revanche abandonné l'idée d'un Central Park parisien à la place de la Gare de l'Est.

Remise sur le marché "d'au moins 20.000 logements vacants"

Pour lutter contre le mal-logement, Agnès Buzyn prévoit de remettre sur le marché "au moins 20.000 logements vacants sur les plus de 100.000 existants" en six ans. Par ailleurs, la candidate LREM souhaite mettre les logements sociaux "à disposition des personnes qui travaillent au service des Parisiens", en affirmant que ce n'est pas assez le cas pour les infirmiers et aides-soignants.

Dans le domaine des transports, Agnès Buzyn entend établir "un plan vélo sécurisé", "plus de véhicules électriques". La candidate s'oppose en revanche au "100 % vélo", trop exclusif de certaines catégories de populations selon elle.

Autre sujet évoqué par Agnès Buzyn : la prise en charge des personnes âgées. L'ancienne ministre de la santé veut créer "un service public du maintien à domicile, qui centralisera les demandes et travaillera avec toutes les associations".  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu