Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Paris : Benjamin Griveaux sera, sans surprise, le candidat de La République en marche

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La République en marche l'a annoncé ce mercredi soir : Benjamin Griveaux, ancien porte-parole du gouvernement, sera le candidat du parti aux élections municipales à Paris en mars 2020. Trois élus étaient encore en lice pour affronter la maire sortante, Anne Hidalgo.

Benjamin Griveaux, désigné candidat LREM aux municipales à Paris.
Benjamin Griveaux, désigné candidat LREM aux municipales à Paris. © Maxppp - LP/Olivier Arandel

Benjamin Griveaux, tête de liste de La République en marche aux prochaines élections municipales : la décision a été dévoilée ce mercredi soir par le parti. L'ancien porte-parole du gouvernement, favori, a été préféré au mathématicien Cédric Villani et au député parisien, Hugues Renson. 

Le verdict de la commission, qui a auditionné les trois candidats ce mardi, a été entériné par le bureau exécutif de La République en marche. Benjamin Griveaux, 41 ans, affrontera donc le maire socialiste sortante, Anne Hidalgo, en mars 2020.

Son expérience d'élu local décisive

Dans un communiqué, la commission salue "un diagnostic étoffé des attentes des Parisiens et Parisiennes, réalisé sur la base de rencontres et d'échanges avec plus de 1.000 personnes, conformément à l'ADN d'En marche et à ce que le mouvement attend de ses candidats".

Et elle poursuit : "Il a montré une compréhension et une grande maîtrise des sujets techniques et budgétaires relatifs à une ville de la taille de Paris. Son expérience passée d'élu local a aussi été décisive". 

Ancien membre du Parti socialiste, Benjamin Griveaux a participé à la création d'En marche il y a trois ans. Il est ensuite élu député de la 5e circonscription de Paris en 2017et devient secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances. Il occupe également le poste de porte-parole du gouvernement avant de démissionner pour se présenter aux municipales. 

Cédric Villani estime que ses appels "n'ont pas été entendus"

Avant l'annonce officielle, Cédric Villani, soutenu par l'ancien secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi, a annoncé dans un tweet qu'il n'aurait pas l'investiture du parti présidentiel. "Nous avons tendu la main en proposant une consultation et des débats, pour permettre le rassemblement le plus large et le plus légitime, a souligné le député de l'Essonne. Ces appels n'ont pas été entendus : plus que jamais, je le regrette."

Le 16 juin dernier, les principaux rivaux de Benjamin Griveaux, dont Cédric Villani, avaient signé une tribune pour réclamer "une consultation citoyenne" afin de désigner le candidat du parti.