Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Paris : Cédric Villani maintient sa candidature

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le candidat dissident à la mairie de Paris, Cédric Villani était convoqué à l'Élysée ce dimanche après-midi. Emmanuel Macron lui a demandé de "se rapprocher" de Benjamin Griveaux, mais le mathématicien annonce continuer à briguer la mairie de Paris.

Cédric Villani.
Cédric Villani. © Maxppp - Olivier Corsan

"Je choisis de rester fidèle aux Parisiennes et aux Parisiens en maintenant ma candidature librement", a annoncé Cédric Villani, candidat à la mairie de Paris, lors d'un point presse après sa rencontre avec Emmanuel Macron ce dimanche après-midi.  

Le candidat dissident LREM maintient sa candidature en dépit de la demande du président de la République de "rejoindre Benjamin Griveaux", après un entretien avec Emmanuel Macron. "Je sais ce que je dois au président de la République. Je sais aussi la fidélité que je dois aux citoyens qui m'accordent leur confiance (...) Ma campagne pour Paris continue en toute indépendance", a déclaré le mathématicien médaillé Fields à l'issue de sa rencontre. 

En effet, Emmanuel Macron, qui a reçu Cédric Villani près d'une heure, dans l'après-midi et lui a "demandé de se rapprocher de Benjamin Griveaux dans un esprit d'unité et de rassemblement afin de faire converger les projets", a-t-on appris de l'Élysée. 

Depuis plusieurs semaines, de nombreuses voix s'élèvent au sein de La République en marche pour appeler à l'exclusion du dissident si celui-ci se maintenait dans la course pour Paris. 

L'absence, jusqu'alors, de prise de position claire du président de la République dans la bataille parisienne, entre Benjamin Griveaux et Cédric Villani avait suscité moult spéculations. Interrogé mi-janvier en marge des vœux à la presse, le chef de l'État avait glissé qu'il avait "bien sûr" ses "préférences". "A la fin, j'espère que l'intelligence collective et l'esprit de bienveillance l'emporteront", avait-il fait valoir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess