Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Municipales à Paris : Gaspard Gantzer abandonne et rejoint Agnès Buzyn

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L'ancien conseiller de François Hollande, candidat indépendant à la mairie de Paris annonce, ce jeudi, se rallier à Agnès Buzyn, la nouvelle candidate de LREM après l'affaire Griveaux. Un candidat de moins dans la course.

Gaspard Gantzer présentait son programme pour Paris en novembre 2019.
Gaspard Gantzer présentait son programme pour Paris en novembre 2019. © Maxppp - Aurelien Morissard

Candidat indépendant à la mairie de Paris, Gaspard Gantzer n'écartait pas un rapprochement avec Cédric Villani. C'est finalement à Agnès Buzyn qu'il se rallie. Tête d'une liste divers gauche "Parisiennes, Parisiens", l'annonce ce jeudi. Il abandonne sa campagne. "Je n'ai pas pu, malgré mes efforts, créer une dynamique", a expliqué Gaspard Gantzer. "Une nouvelle donne politique s'est ouverte avec la désignation d'Agnès Buzyn", a-t-il poursuivi. Son soutien est le premier qu'engrange la nouvelle candidate de La République en Marche, qui a remplacé au pied levé l'ex-porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, tombé après un scandale sexuel.Il abandonne

Gaspard Gantzer, qui a été chef de la communication de l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë puis du ministre Jean-Yves Le Drian avant d'être le chargé de communication de François Hollande, voulait "parler avec tous les hommes et les femmes de bonne volonté" dans cette campagne. 

Il comptait notamment "construire une majorité avec les Verts" et avait reçu le soutien d'Isabelle Saporta. L'ancienne journaliste et compagne de Yannick Jadot, le préférant au candidat d'EELV, David Belliard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu