Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Paris : pour les Parisiens, Benjamin Griveaux n'auraient pas dû se retirer

-
Par , France Bleu Paris

Benjamin Griveaux était le candidat La République en Marche aux municipales à Paris. Ce vendredi matin, il a annoncé renoncer à briguer la mairie de Paris, après la diffusion de vidéos à caractère sexuel.

Le délégué général de La République en Marche, Stanislas Guerini, a convoqué une réunion de crise ce vendredi après-midi au siège du parti dans le 2e arrondissement de Paris.
Le délégué général de La République en Marche, Stanislas Guerini, a convoqué une réunion de crise ce vendredi après-midi au siège du parti dans le 2e arrondissement de Paris. © Radio France - Bradley De Souza

Paris, France

C'est un coup de tonnerre à la République en Marche, le parti du président d'Emmanuel Macron. Le candidat LAREM à la mairie de Paris, Benjamin Griveaux a annoncé son retrait aux élections municipales, après la diffusion de vidéos à caractère sexuel. Il avait convoqué une réunion de crise à son quartier général situé au 100 boulevard du Montparnasse dans le 14e arrondissement de Paris. Puis, avait annoncé son retrait.

La vie privée

Pour la plupart des Parisiens, Benjamin Griveaux n'aurait pas dû se retirer des municipales. "C'est sa vie privée, après c'est un peu stupide surtout pour une personne qui se présente aux élections, moi perso j'aurai pas fait ce qu'il a fait", témoigne Éric, un parisien rencontré près du QG du désormais ex candidat à la mairie de Paris. Un peu plus loin, Franck et sa femme, main dans la main en ce vendredi 14 février, réagissent au retrait de Benjamin Griveaux. "Je pense qu'il n'aurait pas dû démissionner à moins ce que l'on nous cache des choses. Je trouve ça dommage".

Je pense qu'il n'aurait pas dû démissionner à moins ce que l'on nous cache des choses. Je trouve ça dommage - Franck

"Quand on fait de la politique, on est obligé d'assumer, après est-ce que ça en aurait fait un bon maire ou un mauvais maire ? J'en sais rien", s'interroge Quentin, croisé près du métro Vavin dans le 14e arrondissement de la capitale. Benjamin Griveaux avait été investi par La République en Marche au détriment de Cédric Villani. Il était placé quatrième dans les intentions de vote derrière le candidat écologiste David Belliard, la candidate Rachida Dati de la droite et la maire PS sortante Anne Hidalgo.

À lire aussi : Municipales à Paris : les réactions après le retrait de Benjamin Griveaux

Les réseaux sociaux en cause

"Tant que les vidéos ne sont pas avérées, moi je n'aurai pas démissionné. Au fond de lui-même il sait si c'est une vidéo avérée ou pas. Après on est dans une société aujourd'hui et par les temps qui court, on n'est jamais à l'abri qu'on nous filme ou qu'on truque une vidéo, cela fait partie de notre société. Moi je pense que non, il n'aurait pas dû se retirer", témoigne Simon, près du QG du parti La République en Marche dans le 2e arrondissement de Paris. Les vidéos accablant Benjamin Griveaux sont sorties ce mercredi soir sur les réseaux sociaux. Ainsi que des messages connotés à une femme.

"Je trouve ça digne qu'il se retire, le temps de la justice, le temps qu'il porte plainte. Je trouve ça digne qu'il se mette en retrait pour clarifier son image même si le mal est fait. Je pense que ça va être difficile", raconte Michaël. Un artiste contestataire russe, Piotr Pavlenski, qui avait incendié la façade d'une succursale de la Banque de France en 2017, a affirmé avoir mis en ligne ces vidéos. Le candidat qui devrait remplacer Benjamin Griveaux à la mairie de Paris sera désigné la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu