Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Paris : "La ville de Paris n'a jamais été aussi tendue", affirme Rachida Dati (LR)

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Paris, France Bleu

La maire du 7e arrondissement, Rachida Dati, candidate LR à la mairie de Paris, était l'invitée de France Bleu Paris ce jeudi matin. Elle accuse la maire sortante, Anne Hidalgo (PS), d'avoir géré la question de la place de la voiture "de manière autoritaire".

Rachida Dati, maire du 7ème arrondissement de Paris, candidate aux élections municipales 2020
Rachida Dati, maire du 7ème arrondissement de Paris, candidate aux élections municipales 2020 © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

La candidate Les Républicains à la mairie de Paris, Rachida Dati, était l'invitée de France Bleu Paris ce jeudi matin. A quelques jours du second tour des élections municipales qui a lieu le dimanche 28 juin 2020, la maire du 7e arrondissement explique comment il faut, selon elle, organiser la mobilité dans la capitale. Elle critique aussi la gestion de la maire socialiste sortante, Anne Hidalgo.

Rachida Dati pointe la pollution à Paris, alors qu'un pic de pollution à l'ozone est annoncé ce jeudi. "Il y a un vrai sujet à Paris : on a moins de voitures, mais on a plus de pollution, car on a plus d'embouteillages, estime la candidate LR. Ce n'est pas le tout de réduire la place de la voiture, il faut revoir le plan de mobilité à l'échelle de Paris et du Grand Paris."

Selon elle, cette révision du plan doit se faire "avec des études d'impact et des données. On ne le fait pas comme le fait Mme Hidalgo, de manière autoritaire et sans étude d'impact".

Une ville où la justice décide... c'est que le politique n'a plus son rôle. Le politique est là pour pacifier." - Rachida Dati, candidate LR à la mairie de Paris, à propos du partage de l'espace public

Des tensions autour des terrasses

La maire du 7e arrondissement critique aussi la gestion des terrasses, avec le déconfinement, par Anne Hidalgo : _"_Il faut donner un cadre sur les horaires et l'occupation de l'espace public. Aujourd'hui, il n'y a pas de cadre. Mme Hidalgo, de manière très cynique, a mis une charte. Une charte n'a aucune valeur contraignante. Dans le 11e arrondissement, comme il n'y avait pas de décision de la mairie et comme il y avait une opposition avec les cafetiers, les habitants ont saisi la justice", raconte Rachida Dati.

Ecoutez l'interview de Rachida Dati ce jeudi sur France Bleu Paris 

A Paris, au premier tour des municipales, le 15 mars 2020, Rachida Dati (LR) a obtenu 22,7% des voix. Anne Hidalgo (PS) a eu 29,3% des voix et Agnès Buzyn (LREM) 17,3% des voix.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu