Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Périgueux : les grandes manœuvres à gauche commencent

-
Par , France Bleu Périgord

Les municipales c'est dans environ un mois. En Dordogne, à Périgueux, les grandes manœuvres à gauche commencent. Pour tenter de présenter une liste commune alors que selon les sondages publiés la semaine dernière, trois listes de gauche au moins seraient en position de se maintenir.

La gauche entame ses grandes manoeuvres à Périgueux
La gauche entame ses grandes manoeuvres à Périgueux © Radio France - Petite souris Photographique, PB, CJ, CG.

Ce sont des rencontres qui vont peut être relancer la campagne des municipales à Périgueux. Ce lundi soir, François Carême qui mène la liste EELV doit avoir deux entretiens en tête à tête. L'un avec la tête de liste PS Delphine Labails.

L'autre, avec l'ancien maire Michel Moyrand. Même si aucune décision immédiate ne devrait être prise, le but final, c'est bien de tenter l'union de la gauche pour les municipales à Périgueux.. Et c'est sans doute l'une des conséquences des sondages publiés la semaine dernière.

Des sondages qui clairement montrent qu'une gauche rassemblée serait en position de force pour prendre la mairie. Avec au moins trois listes en position de se maintenir (celle de Michel Moyrand, celle du PS de Delphine Labails et celle de François Carême pour EELV). 

"Nous serons donc plus riches rassemblés" : voilà la dialectique du parti socialiste. Il estime que sur les plans environnementaux et sociaux les programmes des Verts et du PS sont tout à fait compatibles. Un appel du pied entendu par François Carême, le tête de liste des Verts. 

Gérer les égos 

Il se voit même en "trait d'union" pour favoriser les discussions. Mais pour qu'il y ait vraiment rassemblement, il faudra composer avec les égos. François Carême estime que l'union devra se faire mais sur sa liste. Delphine Labails elle met en avant la capacité que devront avoir les candidats à gérer une ville. Façon de souligner son expérience et donc sa légitimité.

Et puis il y a la question Michel Moyrand. Delphine Labails assure qu'elle n'a de problème avec personne et que tout dépendra du programme présenté par l'ancien maire. La candidate du PS affirme également discuter avec l'ancienne insoumise Hélène Reys, qui mène la liste citoyenne (créditée d'entre 7 et 10% des intentions de vote).

En tout cas elle espère que la gauche pourra présenter un visage uni à la veille des vacances scolaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu