Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Municipales 2020 : moi, maire de Perpignan

Municipales à Perpignan : Jean-Marc Pujol se dit très serein et très déterminé dans le combat

-
Par , , France Bleu Roussillon

France Bleu Roussillon accueillait Jean-Marc Pujol ce mardi matin, dans le cadre des municipales 2020 à Perpignan. Le maire sortant LR, candidat à sa succession face à Louis Aliot, a évoqué sa campagne, son adversaire et la crise sanitaire.

Jean-Marc Pujol, maire LR sortant, candidat au second tour des municipales à Perpignan
Jean-Marc Pujol, maire LR sortant, candidat au second tour des municipales à Perpignan © Radio France

Jean-Marc Pujol ne se voit pas comme un challenger. "Je rentre sur le terrain comme j'en ai l'habitude lorsque je fais campagne, comme dans ma carrière de sportif."

"C'est un face à face qui doit être tranché par les Perpignanais"

Pour le maire sortant, LR, "dans ce face à face, il y a le projet que je présente et mon bilan, et il y a celui que l'on connait pour être plus souvent sur les plateaux de télévision que dans la ville de Perpignan." Il regrette ne pas avoir réussi à rassembler lors du premier tour, "rassembler l'ensemble de la droite et du centre, avec cette question pour les électeurs : veulent-ils ou pas que le Rassemblement national remporte une ville de plus de 100.000 habitants ?"

Parmi ses propositions, la création d'un conseil communal consultatif avec les associations et les listes présentes au premier tour afin de rassembler de nouveaux points de vue critiques, mais Jean-Marc Pujol explique que "cela ne peut pas venir du RN qui ne regarde pas les dossiers et donc ne peut pas critiquer."

Jean-Marc Pujol n'exclut pas de reprendre certaines propositions de ses adversaires du premier tour, "en matière d'écologie surtout, comme la création d'une unité écologique pour travailler sur le plan climat ou sur le 100 % bio dans les cantines."

Une campagne difficile

La campagne post-Covid reste particulière. "Les Perpignanais restent inquiets. La crise sanitaire n'est pas terminée, mais elle a changé ma vision des choses. De la société notamment. Les caissières, infirmières, médecins, éboueurs, policiers, etc, sont les forces vives. Notre pays dépend plus d'eux que de gens haut placés."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess