Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Pithiviers : Clément Masson, candidat, n'est plus radié des listes électorales

-
Par , France Bleu Orléans

Clément Masson, tête de liste "Agir ensemble et maintenant" a finalement obtenu gain de cause auprès du tribunal judiciaire d'Orléans, ce jeudi. Il avait été radié des listes de Phitiviers par la commission électorale, considérant qu'il n'était pas un résident de la ville. Et avait déposé un recours

Clément Masson, tête de liste "Agir ensemble et maintenant" et son colistier Erik Liger viennent d'apprendre la décision de la juge.
Clément Masson, tête de liste "Agir ensemble et maintenant" et son colistier Erik Liger viennent d'apprendre la décision de la juge. © Radio France - Alexandra Lagarde

Dans la salle 10 du tribunal judiciaire d'Orléans, ce jeudi à 13h30, Clément Masson sort de sa pochette cartonnée les factures de téléphone, attestation d'assurance et autres justificatifs. Face à lui, la juge rappelle : "Vous avez été inscrit, puis radié des listes électorales. Moi, aujourd'hui, l'objet de ma décision va être de faire droit ou non à votre demande d'inscription sur les listes de Pithiviers." 

Radiation des listes électorales 

Car en effet il y a plusieurs semaines de cela, Clément Masson a été radié des listes électorales de Pithiviers. La raison ? La commission électorale a jugé qu'il ne résidait pas sur la commune et ne pouvait donc pas être sur les listes électorales de celle-ci. Or, l'ancien adjoint à la Culture, écarté par le maire Philippe Nolland, voulait présenter sa liste "Agir ensemble et maintenant" aux élections de mars 2020. 

Jugement par le tribunal judiciaire d'Orléans 

Alors dans la petite salle du tribunal Clément Masson et son colistier Erik Liger, documents à l'appui, prouvent longuement qu'ils vivent tous les deux dans la commune. Le premier dans l'appartement de sa compagne, le second dans une chambre chez un ami depuis la mi-octobre. Surprise par cette résidence peu banale, la juge demande pourquoi. Le colistier rappelle alors qu'il est séparé depuis la fin d'année dernière et qu'il est allé vivre chez un ami le temps de trouver un nouvel appartement. 

Réinscription sur les listes électorales et dépôt de listes 

Clément Masson et Erik Liger, son colistier, attendent la décision de la juge dans la salle 10, du tribunal judiciaire d'Orléans.  - Radio France
Clément Masson et Erik Liger, son colistier, attendent la décision de la juge dans la salle 10, du tribunal judiciaire d'Orléans. © Radio France - Alexandra Lagarde

Et finalement, après plus d'une heure de délibération, la décision de la juge tombe : les deux hommes sont réinscrits sur les listes électorales de Pithiviers. Le sourire aux lèvres, Clément Masson, qui voyait dans cette radiation une manœuvre politique de la majorité municipale, commente : "je suis soulagé. Nous allons enfin pouvoir replacer le débat et le programme au niveau des idées car c'est ce qui intéresse les habitants et nous sommes là pour ça."

Mais les deux hommes n'étaient malgré tout pas au bout de leur peine, ils devaient encore déposer leur liste à la préfecture avant 18 heures.  La liste a finalement bien été déposée dans les temps, et n'attend plus que la validation officielle du ministère de l'Intérieur, comme toutes les autres. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu