Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Privas : faire de la politique autrement ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Il y a aujourd'hui quatre listes pour les élections municipales de Privas (Ardèche). Tous les candidats disent vouloir faire de la politique autrement.

La mairie de Privas
La mairie de Privas © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

En lice aujourd'hui, la liste divers droite du maire sortant, Michel Valla. Celle divers gauche de la socialiste Souhila Boudali-Kedim. La liste de Christian Grangis, candidat sous l'étiquette du Front National en 2014 et sans étiquette en 2020.  Enfin la liste de gauche de l'assemblée citoyenne emmenée par Jeanne Voiry. Ce mercredi, seule la liste divers gauche de Souhila Boudali-Khedim était déposée en préfecture

Une élection loin des partis politiques

Aucune liste se revendique d'un parti politique à Privas.  La liste de l'assemblée citoyenne est proche des idées de la France Insoumise, elle est soutenue par le parti communiste mais ça ne va pas plus loin. Et c'est une volonté de se définir par rapport à un programme décidé en commun sans avoir à subir les injonctions d'instances départementales ou nationales. 

Le maire sortant est divers droite mais non encarté et ne fait pas campagne sur ce terrain. Il y a deux colistiers encartés au Parti Socialiste sur la liste divers gauche dont la tête de liste, mais aucun logo sur les affiches et les 27 autres colistiers n'appartiennent à aucun parti. 

Enfin Christian Grangis après avoir été élu en 2014 sous l'étiquette FN comme conseiller municipal d'opposition à Privas, repart sans étiquette cette fois-ci.  

Faire de la politique autrement

Le slogan tellement de fois utilisé depuis trente ans peut faire sourire. Mais c'est bien le coeur de la liste de l'assemblée citoyenne, écologiste et solidaire. Créer sur le modèle drômois de Saillans, une démocratie participative en mettant les habitants au coeur de la décision. Cela passe par exemple par des commissions mixtes élus/citoyens. 

Le maire Michel Valla le constate tous les jours. Il faut toujours plus informer en temps réel les citoyens  sur les décisions et leur mise en oeuvre. Et c'est parfois compliqué. Michel Valla explique d'ailleurs qu'associer les citoyens c'est bien mais il faut arriver en réunion avec des idées et les moyens de leur mise en oeuvre.  

Fiscalité, pôle universitaire et transition écologique

Pour Christian Grangis, il faut baisser la fiscalité à Privas. Cela permettra dit-il de ramener des habitants dans cette préfecture qui peine à atteindre les 9.000 habitants. 

La transition écologique, c'est le cœur du programme de la liste divers gauche, la colonne vertébrale et qui se décline dans tous les secteurs notamment celui des transports avec la gratuité des transports en commun

Le maire sortant milite lui pour une antenne universitaire à Privas. Il s'agirait de donner la possibilité aux ardéchois de faire des études supérieures sans quitter le département. Par exemple dans la filière environnementale. Et plus précisément, celle de la gastronomie de haute qualité 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu