Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Reims : dans le débat sur la sécurité, "proximité" sur les lèvres de tous les candidats

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La sécurité s'impose, comme l'écologie, comme l'un des deux thèmes de la campagne des élections municipales. A Reims, le retour de la "proximité" est dans les propositions des principaux candidats.

Quelles missions pour la police municipale ? C'est l'une des questions posées dans la campagne.
Quelles missions pour la police municipale ? C'est l'une des questions posées dans la campagne. © Radio France - Laurent Philippot

Missions de la police municipale, vidéosurveillance, prévention contre la délinquance... A un mois du premier tour des élections municipales, les têtes de listes à Reims le maire sortant Arnaud Robinet en tête, ont quasiment tous déjà présenté leurs propositions sur le thème de la sécurité. Candidat à un deuxième mandat, Arnaud Robinet souhaite plus de prérogatives pour le maire dans le domaine, face à "la baisse des effectifs de police nationale"

Le maire sortant défend son bilan 

Ce qui agace le candidat du Rassemblement national à la mairie de Reims, Jean Claude Philippot : "il est amusant qu'après 6 ans au pouvoir, le maire découvre le problème de la délinquance et Mr Robinet est mal placé pour demander d'avantage de police, alors que quand il était député il a voté la baisse des effectifs!"

Arnaud Robinet lui, défend son bilan et propose notamment de développer encore la vidéo surveillance -aujourd'hui 220 caméras existent dans la ville contre 36 au début du mandat- et de déployer autrement les policiers municipaux. "Le doublement des effectifs de police municipale a pris 5 ans et une fois qu'on a la totalité, on peut les redéployer pour une police plus de proximité", a souligné le maire sortant de Reims lors d'une discussion avec des habitants place de Lisieux dans le quartier Maison Blanche. 

Le retour de la médiation, une priorité pour Eric Quénard 

Pour son opposant Eric Quénard, tête de liste de "Faisons Respirer Reims", il faut surtout remettre en place le pôle de médiation qui existait avant 2014. Et remettre en place également des cellules de veille qui rassemblent police municipale, mairie, bailleurs sociaux etc. "C'est un lieu où l'ensemble des acteurs qui agissent pour la prévention de la délinquance se retrouvent pour développer une stratégie commune  : chacun prend sa part !", explique Eric Quénard qui a été adjoint à la sécurité entre 2008 et 2014. Eric Quénard propose également la mise en place d'une police dans les transports. 

Et après la polémique concernant les violences entre jeunes de différents quartiers, dont le dernier épisode date du 8 février, d'autres candidats réclament le retour des îlotiers, de la police de proximité. Et le candidat LREM Gérard Chemla, tête de liste d'Osons Reims, va plus loin : "venir dire qu'il y a de la prévention dans les quartiers c'est faux ! on a depuis des années supprimer les clubs de prévention et dire qu'on a mis de l'argent dans les maisons de quartiers c'est une fausse réponse à une vraie question". 

La Proximité, une police plus à pied qu'en voiture, c'est aussi la proposition de Léo Tyburce, le candidat d'Europe Ecologie les verts (EELV). "On aimerait bien une présence locale de la police municipale dans les quartiers qui travaille avec les autres services de la mairie et les services sociaux, donc on pense qu'il faut remettre des antennes de la police municipale", souligne la tête de liste de "Reims Verts l'avenir". 

Les 11 listes en lice pour les municipales de mars à Reims

  • Arnaud Robinet (maire sortant), tête de liste "Reims Naturellement"
  • Eric Quénard, tête de liste "Faisons respirer Reims"
  • Gérard Chemla, tête de liste LREM "Osons Reims"
  • Léo Tyburce, tête de liste Europe écologie les verts "Reims Verts l’avenir"
  • Jean Claude Philippot, tête de liste du Rassemblement National
  • Laure Manesse, tête de liste La France Insoumise « Reims en commun »
  • Thomas Rose, tête de liste Lutte ouvrière
  • Emmanuel Ludot, tête de liste « Les oubliés de la politique »
  • Hadhoum Tunc, tête de liste « Nous, citoyens rémois »
  • Yohan Decaux, tête de liste Union populaire républicaine (UPR)
  • Fatima El Haoussine, avec sa liste "Union des rémois" 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu