Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Rennes : la candidate LREM Carole Gandon avance-t-elle à visage caché ?

-
Par , France Bleu Armorique

Sur les réseaux sociaux, la candidate de La République en Marche a dû faire face à plusieurs centaines de messages lui reprochant de ne pas avoir affiché le logo de son parti sur ses tracts et affiches. Elle répond.

Carole Gandon lors de la soirée des résultats des élections européennes 2019.
Carole Gandon lors de la soirée des résultats des élections européennes 2019. © Radio France - Benjamin Fontaine

Rennes, France

Carole Gandon aura-t-elle peur de faire fuir de potentiels électeurs en affichant le logo du parti présidentiel sur ses tracts et affiches ? Depuis le mercredi 23 octobre, sur Twitter, des centaines d'utilisateurs ont en tout cas posté des messages pour signaler cette absence sur les documents de propagande de la candidate aux municipales à Rennes.

"J'ai subi une véritable attaque en règle de ce qu'on appelle des trolls. Je pense même qu'il s'agit de robots. Des gens qui avancent anonymes, mais qui me reprochent de ne pas dévoiler mon identité," s'amuse Carole Gandon. 

La porte-parole du parti d'Emmanuel Macron en Ille-et-Vilaine a lancé sa campagne en septembre et présenté son slogan "Révéler Rennes". Un slogan, une équipe et des réunions publiques pour réfléchir autour du développement de la ville. "Nous attirons à nous des sensibilités différentes. Des gens qui n'ont pas de carte dans un parti. J'ai souhaité créer cette identité pour rassembler des citoyennes et des citoyens qui veulent s'engager pour leur ville." Elle ouvre d'ailleurs une quinzaine de places sur sa liste à des personnalités qui n'auraient jamais exercé de mandat ou pris leur carte dans un parti politique.

Aucune ambiguïté sur mon appartenance au parti présidentielle.

La candidate ajoute : "Il n'y a aucune ambiguïté sur mon appartenance au parti présidentielle. N'importe quelle personne qui tape mon nom sur Google verra que je suis adhérente depuis 2016. Je suis fière que La République en Marche et Emmanuel Macron m'aient fait confiance pour porter ses couleurs. Le logo du parti présidentiel figurera bien évidemment sur mes affiches de campagne."

Choix de la station

France Bleu