Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Rennes : la maire Nathalie Appéré et le Vert Matthieu Theurier s'unissent pour le second tour

-
Par , France Bleu Armorique

La maire de Rennes Nathalie Appéré et l'écologiste Matthieu Theurier iront au second tour des élections municipales sur une liste commune. Scénario similaire à celui de 2014, les Verts et la gauche s'unissent pour le second tour le 28 juin prochain. De son côté, l'opposition grince des dents.

L'écologiste Matthieu Theurier (à gauche) fait désormais liste commune avec la maire sortante PS Nathalie Appéré (à droite) pour le second tour des élections municipales à Rennes.
L'écologiste Matthieu Theurier (à gauche) fait désormais liste commune avec la maire sortante PS Nathalie Appéré (à droite) pour le second tour des élections municipales à Rennes. © Radio France - Valentin Belleville

On ne change pas une équipe qui gagne. La maire sortante PS Nathalie Appéré, et l'écologiste Matthieu Theurier s'unissent à nouveau pour le second tour des élections municipales, six ans après un scénario similaire qui les avait conduit à la victoire en 2014. Leurs listes arrivées respectivement première ("Pour Rennes avec Nathalie Appéré", 32,78% des voix) et deuxième ("Choisir l'écologie pour Rennes" 25,37% des voix) au premier tour au soir du 15 mars dernier ne font désormais plus qu'une.

"Nous sommes unis par des convictions en matières de solidarité, de transformation écologique ou encore d'emploi durable et nous avons décidé de nous unir pour relever les défis de cette crise sanitaire, économique et sociale", explique Nathalie Appéré, la maire PS de Rennes.

Second tour le 28 juin

Côte à côte, à un mètre de distance pour respecter les gestes barrières, ce sont deux candidats souriants et enthousiastes qui ont annoncé cette fusion de listes pour le second tour des élections municipales à Rennes qui aura lieu le 28 juin prochain.

Comme fondement de cet accord, la maire sortante et le candidat écologiste ont répété qu'il y avait un projet en commun. "On a une vraie convergence de vue sur de nombreux points comme la nécessité d'une végétalisation massive de la ville, le renforcement de la place du piéton et du vélo en ville ou encore sur la question du revenu minimum garanti qu'on souhaite mettre en place dans les prochaines années", ajoute Matthieu Theurier.

L'opposition grince des dents

Du côté de l'opposition les réactions ne se sont pas faites attendre. Pour la tête de la liste de La République en Marche Carole Gandon, arrivée troisième au soir du premier tour en mars, le candidat écologiste remet en cause la sincérité de son discours d'avant confinement : "Dans un de ses meetings du premier tour Matthieu Theurier disait que faire la transition écologiste avec les socialistes c'était comme faire la transition numérique avec le minitel... Il a donc à nouveau signé avec le minitel et abandonné son idée de rupture sur la question de la transition environnementale à Rennes malheureusement."

Pour le candidat de la liste "Libres d'agir pour Rennes" arrivée quatrième au premier tour des élections, Charles Compagnon, même son de cloche : "Quel respect a-t-il envers les électeurs qui ont voté pour son programme ? Il a énormément critiqué Nathalie Appéré, mais désormais il faut sauver son salaire, son statut, sa position sociale alors on va à la gamelle... C'est l'ancien monde tout ça !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess