Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Saint-Paul-lès-Dax : quatre listes dans la bataille

-
Par , France Bleu Gascogne

Comme en 2014, quatre listes se disputent le premier tour de l'élection municipale à Saint-Paul-lès-Dax (Landes). Et, comme en 2014, la majorité sortante se présente divisée aux électeurs.

A Saint-Paul-lès-Dax, 4 listes se disputent le premier tour
A Saint-Paul-lès-Dax, 4 listes se disputent le premier tour © Radio France - Renaud Biondi-Maugey

A Saint-Paul-lès-Dax, 4e ville la plus peuplée des Landes, avec 13 413 habitants, les électeurs devront choisir entre 4 listes lors du premier tour des élections municipales, le 15 mars, pour renouveler le mandat de la maire sortante Cathy Delmon ou désigner son successeur. 

Comme en 2014, la majorité sortante se présente divisée. Cathy Delmon (ex-PS) est candidate à la tête d'une liste divers gauche. Mais, dans le même temps, 7 membres de sa majorité, dont des adjoints actuels, ont décidé de se rallier à Jean Pétrau, à la tête d'une liste divers centre. Julien Bazus (PS) mène une liste divers gauche, issue de l'opposition municipale actuelle. Chacune de ces 3 listes contient des membres qui ont fait partie, à un moment ou à un autre, de la majorité de Cathy Delmon : récemment pour la liste de Jean Pétrau et avant 2014 pour la liste de Julien Bazus. Enfin, une 4e liste, est emmenée par Nicole Mascaras, et estampillée divers droite.

Cathy Delmon, candidate à sa réélection

Elue au conseil municipal de Saint-Paul-lès-Dax depuis 2011, maire de Saint-Paul-lès-Dax depuis 2012, Cathy Delmon est candidate pour un nouveau mandat. Elle avait réussi à s'imposer lors des dernières municipales en 2014 malgré une situation plutôt tendue - le PS avait décidé de l'exclure et de le présenter contre elle un candidat. 

Cette fois-ci, Cathy Delmon fait à nouveau face à une rude concurrence. Certains de ses adjoints ont annoncé se désolidariser d'elle, pour rejoindre Jean Pétrau. "J'ai décidé de continuer, d'abord pour résister à la trahison parce que j'ai trouvé ça humainement très violent. Et j'ai eu beaucoup de soutien des autres élus du conseil municipal, dans la ville, des associations" déclare Cathy Delmon. Face aux "mensonges", à la "calomnie", elle se dit déterminée à répondre. 

A 66 ans, Cathy Delmon se présente à la tête d'une liste divers gauche. "Je suis toujours dans la sincérité de mes engagements d'il y a quelques années." La maire sortante dit vouloir poursuivre les projets qu'elle a initiés : "Il reste la médiathèque à faire. Et puis la continuité du mandat, dans le même état d'esprit, c'est le développement de la ville, la qualité de vie, le lien social et l'environnement." Si elle est réélue, Cathy Delmon veut aménager les barthes de Poustagnacq, réhabiliter le moulin de Poustagnacq en y créant une activité thermale et réhabiliter le quartier en contrebas de l'église, avec des logements et un grand verger accessible à tous. 

Cathy Delmon répond à France Bleu Gascogne

Programme de Cathy Delmon à retrouver ici : https://www.lavenirensemble2020.fr/. Et ici : https://www.facebook.com/cathydelmon2020/

Jean Pétrau, candidat pour la première fois à Saint-Paul-lès-Dax

Si Jean Pétrau, 55 ans, se présente pour la première fois aux municipales à Saint-Paul-lès-Dax, ce n'est pas pour autant un novice en politique : il est maire depuis 2005 de Saint-Etienne-d'Orthe (Landes), une commune située à une vingtaine de kilomètres de Saint-Paul. S'il a décidé, cette fois-ci à Saint-Paul-lès-Dax, c'est par attachement, selon lui : "Je connais cette ville depuis une vingtaine d'années, j'aime cette ville parce qu'elle a beaucoup d'atouts et donc je me sens saint-paulois au même titre que d'autres." Jean Pétrau dirige depuis plusieurs années une société de pompes funèbres à Saint-Paul-lès-Dax. 

Candidat offensif - "c'est notre rôle de pointer du doigt les faux pas de la dernière gouvernance" - il tire à boulets rouges sur le bilan de Cathy Delmon : "Notre ville pêche par son manque d'entretien, un retard sur l'entretien de la voirie, sur l'entretien de nos trottoirs, sur l'entretien de nos installations sportives, le manque d'installations sportives. Il y a plein de choses à remettre à plat. Après tant d'années de gouvernance de même sensibilité, Saint-Paul a besoin d'une alternance pour donner une nouvelle dynamique."

Cet homme de centre-droit a réussi à rallier à lui des membres de la majorité sortante, dont des adjoints de Cathy Delmon. "Dans le dernier mandat, ils ont été muselés, ils n'ont pas pu s'exprimer, ils n'ont pas pu réaliser pleinement les projets qu'ils souhaitaient" explique Jean Pétrau. Le candidat se trouve néanmoins dans une position inconfortable : comment peut-il aujourd'hui critiquer le bilan de Cathy Delmon tout en récupérant sur sa liste des adjoints qui doivent théoriquement en être les comptables ?  "Ces membres avaient manifesté leur mécontentement depuis quelques années mais ils ont assumé leur mandat puisqu'ils avaient été élus. Ils se sont désolidarisés parce qu'ils n'étaient pas satisfaits du mandat" se défend Jean Pétrau. S'il est élu, Jean Pétrau propose de construire une salle de spectacle à Saint-Paul-lès-Dax et veut doubler les effectifs de la police municipale. 

Jean Pétrau répond à France Bleu Gascogne

Programme de Jean Pétrau à retrouver ici : https://jeanpetrau.fr/. Et ici : https://www.facebook.com/JeanPetrau2020

Julien Bazus, candidat d'union de la gauche

Conseiller municipal d'opposition de Saint-Paul-lès-Dax depuis 2014, Julien Bazus est, à 36 ans, candidat pour la première fois en tant que tête de liste. Membre du PS, ce chef d'entreprise- dans le secteur du conseil - a choisi, d'abord, de défendre son projet. Pas question de reproduire l'erreur de 2014 quand la liste PS, menée alors par Jean Lavielle, avait attaqué frontalement Cathy Delmon, ce qui avait fini par profiter à cette dernière. "On ne se présente pas contre quelqu'un, on se présente pour un projet" explique Julien Bazus.

A la tête d'une liste d'union - PS, PCF, EELV, FI, gauche républicaine et socialiste - il explique qu'il aura 3 priorités s'il est élu :  la participation citoyenne, la transition écologique et la justice sociale. Julien Bazus propose de créer un véritable coeur de ville à Saint-Paul-lès-Dax, de créer un éco-quartier en bord de lac et veut faire de Saint-Paul-lès-Dax une ville à énergie positive dès 2030. 

"Ma priorité sera de remettre l'élu à sa place dans cette mairie, à savoir piloter les sujets, les projets, en coopération avec les services de la ville. Je serai un maire qui exercera pleinement son mandat, qui tiendra la barre, et qui dirigera les affaires de la commune.

Julien Bazus répond à France Bleu Gascogne

Programme de Julien Bazus à retrouver ici : http://www.julienbazus2020.fr/. Et ici : https://www.facebook.com/Saint-Paul-ensemble-et-autrement-Collectif-citoyen-de-gauche-et-de-progr%C3%A8s-100611264659591/

Nicole Mascaras, candidate de dernière minute

Conseillère municipale d'opposition, Nicole Mascaras, 62 ans, retraitée de l'industrie, se présente à la tête d'une liste présentée comme étant sans étiquette, même si la préfecture l'a estampillée "divers droite". Nicole Mascaras elle-même se qualifie comme "quelqu'un de la droite sociale". Avec sa liste, elle représente l'opposition de toujours, celle qui n'a jamais fait partie de la majorité de Cathy Delmon ni des maires précédents. "Nous avons la même ligne de conduite depuis des années et des années" explique la candidate. "Par légitimité, nous avons notre place dans cette élection." 

Déclarée à la dernière minute, Nicole Mascaras veut, si elle est élue, "régler les problèmes du quotidien, sans surenchère de projets qui coûtent extrêmement chers : nous devons d'abord refaire les trottoirs devant les maisons, s’occuper de la circulation qui n'est pas forcément au point, créer des espaces verts, apporter beaucoup plus de nature dans la ville.

Nicole Mascaras répond à France Bleu Gascogne

Site de campagne de Nicole Mascaras à retrouver ici : https://www.facebook.com/nicole.mascaras

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu