Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales à Salles : le maire sortant Luc Dervillé sur un siège éjectable

Par

Le 15 mars dernier, Luc Dervillé a obtenu un sursis. Il a manqué seulement 26 voix à son opposant de gauche Bruno Bureau pour remporter l'élection. Depuis, le maire sortant a bien tenté de tendre la main à une liste dissidente, sans succès. Il doit donc affronter une triangulaire bien compliquée.

Une triangulaire pour le deuxième tour à Salles Une triangulaire pour le deuxième tour à Salles
Une triangulaire pour le deuxième tour à Salles © Radio France - Stéphane Hiscock

A Salles dans le Val de l'Eyre, le maire sortant, le divers-droite Luc Dervillé est en ballottage très défavorable dans une triangulaire. Au premier tour son opposant de gauche Bruno Bureau est passé à deux doigts de la victoire avec 49 % des suffrages. Luc Dervillé a dû se contenter de 32 % des voix. Et il n'a pas réussi à s'entendre avec son dissident Jean-Dany Garnung,  l'ancien conseiller qui a monté une liste contre lui et qui s'est qualifié avec 18 % des suffrages.

Publicité
Logo France Bleu

Après le premier tour, Luc Dervillé a tenté un ultime rapprochement, en vain. "Il (Jean-Dany Garnung) a décidé seul dans son coin de ne pas s'unir avec nous alors que la moitié de sa liste y était favorable. C'est un opportuniste, un individualiste qui est seulement intéressé par une place à la CDC du Val de l'Eyre."

Pour le dissident Jean-Dany Garnung, pas question de faire alliance avec le maire sortant quitte à faire passer la gauche : "Nos différends sont trop importants. Il y a beaucoup de désinformations et de mensonges. Alors bien sûr c'est très simple de dire que c'est de ma faute si la gauche passe mais je pourrai très bien travailler avec eux. Par contre c'est impossible avec M. Dervillé".

Face à cela le candidat de l'Union de la gauche compte les points. Bruno Bureau pointe naturellement les divisions qui traversent l'ex-majorité. Il estime qu'en seulement six ans Luc Dervillé a gravement divisé la commune : "C'est un homme qui travaille sans concertation et qui a passé tout son mandat à casser ce qui avait été fait à Salles.  La commune aujourd'hui c'est un peu Le Grand Fossé d'Astérix".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu