Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Elections municipales en Alsace : "On part en campagne"

Municipales à Strasbourg : le vélo, gros enjeu de la campagne

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

On part en campagne, épisode 19. A Strasbourg, le vélo est partout. Selon le dernier baromètre de la Fédération des Usagers de la Bicyclette, elle est même en tête de classement des villes françaises qui l'utilisent le plus. Que proposent les candidats à la mairie sur le sujet ? On fait le point.

De nombreux vélos sont garés devant la gare sncf de Strasbourg / Alsace / mobilité  / déplacement
De nombreux vélos sont garés devant la gare sncf de Strasbourg / Alsace / mobilité / déplacement © Radio France - Rachel NOËL

Tous les candidats à la mairie de Strasbourg s'accordent sur un point : il faut préserver la place du vélo à Strasbourg. Quelles sont leurs propositions détaillées sur le sujet ? France Bleu Alsace fait le point. 

Développer le réseau de pistes cyclables 

Jeanne Barseghian, d'Europe Ecologie les Verts, met l'accent sur le développement du réseau de pistes cyclables : "Ce qui fait souvent défaut, c'est la continuité des pistes", explique la candidate. Ce que je propose, c'est de construire 15 km de pistes par an et de mettre en place des autoroutes à vélo". Objectif : avoir un réseau express cyclable dans l'agglomération strasbourgeoise

Kévin Loquais, de la France insoumise, veut lui aussi plus de pistes cyclables, pour diversifier l'économie strasbourgeoise : "On pourra proposer des taxis vélos, des livraisons à vélo pour éviter que les camions se trimbalent dans la ville... Il y a tout un pan de l'économie strasbourgeoise qui peut se développer à travers le vélo", souligne-t-il. 

Catherine Trautmann, nouvelle tête de liste socialiste, veut elle "hiérarchiser les voies" pour différencier celles réservées aux travailleurs et celles réservées aux promeneurs. Elle souhaite aussi la mise en place d'un itinéraire spécial autour de la grande île de Strasbourg. 

Responsabiliser les cyclistes 

Alain Fontanel préfère se pencher sur la responsabilisation des cyclistes : "Il faut que nous devenions la capitale du vélo responsable", explique le candidat La République en Marche. Pour cela, il compte créer un permis vélo dans les écoles, accompagné d'une campagne de sensibilisation et de verbalisation pour les adultes s'il accède à la mairie de Strasbourg. 

Responsabiliser, c'est aussi le souhait de Jean-Philippe Vetter. Pour le candidat Les Républicains, "on ne peut pas considérer qu'une fois qu'on est sur une selle de vélo, plus aucune règle ne s'applique." Pour lui, le prochain maire de Strasbourg devra "faire un travail de pédagogie" et, "s'il le faut, prendre ses responsabilités et sanctionner"

Quant à Hombeline du Parc, candidate à Strasbourg pour le Rassemblement National, elle souhaite repenser la place des arceaux à vélo dans la ville : "Il en faut un peu partout, notamment au niveau des arrêts de tram. Il en faut aussi de manière systématique au niveau des écoles, des bâtiments administratifs et des musées", estime-t-elle. Hombeline du Parc souhaite aussi la mise en place d'une réflexion sur la création de parkings à vélo, pour les protéger des vols, avec un abonnement à l'année. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu