Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Tarbes : Gérard Trémège brigue officiellement un 4ème mandat

-
Par , France Bleu Béarn

Alors qu'il fait face à une candidature dissidente au sein de sa propre équipe municipale et qu'il est mis en examen, le maire de Tarbes, élu en 2001, entend bien enchaîner un quatrième mandat consécutif.

Gérard Trémège lors de son annonce de candidature au jardin Massey, à Tarbes, le 15 octobre 2019.
Gérard Trémège lors de son annonce de candidature au jardin Massey, à Tarbes, le 15 octobre 2019. © Radio France - Romain Dézèque

Tarbes, France

Sans surprise, Gérard Trémège a officiellement annoncé mardi sa candidature à sa réélection à la mairie de Tarbes. Une annonce faite aux côtés d'une partie de son équipe. Il brigue ainsi son 4ème mandat. Elu en 2001, Gérard Trémège souhaite s'inscrire dans la continuité de ce qu'il a bâti et assume parfaitement sa longévité. "Je le peux car je suis toujours en bonne forme, je fais du sport, et je le veux car il y a des grands chantiers que je veux mener à terme", a-t-il expliqué. "Si tel n'était pas le cas je dirais stop. Le renouvellement pour une élection municipale ne se calcule pas et ne se résume pas sur la candidature d'une seule personne. Une élection municipale c'est l'élection d'une équipe. Le capitaine peut et - ça me semble nécessaire - avoir l'expérience, avoir l'envie, la volonté, le dynamisme. Et le capitaine peut avoir envie de préparer son successeur avec et à travers une équipe renouvelée comme celle qui sera constituée...".

Les dissidences ? Je pense que ceux qui ont suivi l'exemple de M. Lagonelle subiront le même sort..."

Une nouvelle campagne électorale qui sera un peu particulière du fait de sa mis en examen pour favoritisme, prise illégale d'intérêt et trafic d'influence passif, "s'il y avait quelque chose de sérieux, il y a longtemps que j'aurais été appelé au tribunal", mais aussi parce que certains élus de sa majorité ont rejoint son ancienne adjointe, Myriam Mendez, qui a lancé sa propre candidature récemment. "Les dissidences sont parfois les bienvenues" commente le maire de Tarbes, "j'ai connu la même chose en 2008 avec monsieur Lagonelle qui était mon adjoint aux sports, je pense que ceux qui ont suivi son exemple subiront le même sort..."

Gérard Trémège affirme qu'il partira sans l'investiture LR et que les personnes étiquetées LREM seront les bienvenues dans sa liste. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu