Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Toulouse : l'heure du dépouillement chez Archipel citoyen

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie

Le collectif citoyen a fermé lundi soir sa plateforme de vote pour désigner les candidats qui se présenteront pour Archipel citoyen en mars prochain aux municipales à Toulouse. L'heure est à la comptabilité des votes des internautes et à la constitution du groupe des 69 membres de la liste.

Le processus de désignation présenté sur la plateforme d'Archipel citoyen
Le processus de désignation présenté sur la plateforme d'Archipel citoyen - Archipel Citoyen (capture d'écran)

Toulouse, France

Depuis lundi soir 22h, les votes sont clos. Les internautes ont eu un peu plus d'un mois pour désigner parmi les prétendants ou les plébiscités ceux qu'ils verraient bien se présenter sur la liste d'Archipel citoyen en mars prochain à Toulouse. 

3000 votants, 20 000 soutiens

Depuis lundi, quatre personnes épluchent les votes et vérifient surtout leur validité. Pour s'exprimer, les internautes devaient être des habitants de la métropole, âgé de 16 ans et plus, et fournir un justificatif de domicile ou une pièce d'identité. Les têtes pensantes d'Archipel sont donc en train de vérifier chaque identité, aidés par les algorithmes de la plateforme. Les personnes qui n'ont pas donné toutes les informations sont relancées par sms ou par mail. 

Archipel citoyen revendique toujours une démarche populaire. Le collectif annonce que les candidats à la candidature ont reçu via les réseaux sociaux ou le site, 20 000 soutiens. 

Comment est composée la liste? 

Cette plateforme citoyenne se veut une alternative à gauche au maire sortant LR Jean-Luc Moudenc et plus généralement à toute liste politique classique. Sa particularité : refuser le fonctionnement classique des partis. Chez Archipel tout est débattu dans des commissions et les citoyens pouvaient choisir une partie des candidats. Pour cela trois possibilités

  • Les citoyens tirés au sort

Avant l'été, le collectif a identifié 1000 Toulousains, sans engagement politique connu. Des anonymes "loin de la politique" nous disait-on. Ces citoyens inscrits sur les listes électorales de la ville ont reçu un courrier les incitant à participer. Le but étant de tirer au sort 23 d'entre eux.   

Les 46 autres noms de la liste ont été soumis au vote des internautes dans deux groupes :  

  • Les volontaires. 

Là, on retrouve les politiques qui ont rejoint Archipel et quelques figures associatives ou culturelles de la ville rose.  

  • Les plébiscités

Des personnes proposées par des internautes ou des membres du collectif, connues ou pas, qui ont accepté ou pas d'être candidat à la candidature.

La tête de liste connue mi-novembre

Les 100 personnes (plébiscitées et volontaires) qui auront obtenu le plus de voix seront soumises au "jugement majoritaire" (l'évaluation par un groupe de citoyens) : 46 noms en sortiront et peut-être d'avantage si le quota de 23 tirés au sort n'est pas atteint. Une fois la liste des 69 noms composée, il faudra choisir en choisir la tête, le maire potentiel. Mais concernant cette ultime étape, c'est un comité "plus politique" qui prendra la main, le nom sera connu mi novembre. Archipel citoyen présentera une partie de son programme d'ici fin octobre. 

►Ce mercredi 7h46 Maxime Le Texier l'un des porte-parole d'Archipel citoyen sera l'invité de France Bleu Occitanie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu