Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Toulouse : le dérapage homophobe d'un salarié de la majorité municipale

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Un collaborateur de "Toulouse ensemble" le groupe politique de la majorité sortante de Jean-Luc Moudenc a posté sur les réseaux sociaux un message insultant et homophobe contre la tête de liste et un colistier d'Archipel citoyen. Le groupe annonce sa mise à pied.

Le Capitole, l'hôtel de ville de Toulouse.
Le Capitole, l'hôtel de ville de Toulouse. © Radio France

Depuis la reprise de la campagne électorale en vue du second tour des élections municipales, les signes de crispation sont réels entre partisans des deux camps à Toulouse. Mais le dernier en date, du côté de Jean-Luc Moudenc, a été suivi d'une sanction

Mis à pied pour insulte homophobe

La majorité sortante de Jean-Luc Moudenc au Capitole s'appelle "Toulouse ensemble". Le groupe politique qu'il constitue emploie des collaborateurs. L'un d'eux a commis une sortie de route la nuit dernière sur son compte Facebook. Relayant une interview de François Piquemal, cinquième sur la liste "Archipel citoyen", le salarié fait part de son dégoût pour le physique du colistier puis s'en suit une injure homophobe envers le candidat au poste de maire : Antoine Maurice. 

Le message diffusé par François Piquemal sur les réseaux sociaux a entraîné la réaction du groupe "Toulouse ensemble". Son auteur est "mis à pied à titre conservatoire. Une procédure disciplinaire est engagée". 

"Cette publication est totalement inacceptable." Jean-Christophe Cheronnet, secrétaire général du groupe Toulouse ensemble. 

Le secrétaire général du groupe "Toulouse ensemble" a réagi : "La nuit dernière, l’un des employés du groupe a posté sur Facebook des propos à caractère homophobe. Cette publication est totalement inacceptable", explique Jean-Christophe Cheronnet.
 

François Piquemal porte plainte

François Piquemal a annoncé son intention de porter plainte pour injures publiques ce vendredi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu