Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Toulouse, les neuf différences : la place du sport

-
Par , France Bleu Occitanie

France Bleu Occitanie décortique et vous aide à comprendre les différences entre les programmes du maire sortant LR Jean-Luc Moudenc et de l'écologiste Antoine Maurice. Deux visions différentes, et qu'en est-il de la vie sportive?

Quelle place donner au sport à Toulouse? Les candidats ont en tout cas deux visions bien différentes.
Quelle place donner au sport à Toulouse? Les candidats ont en tout cas deux visions bien différentes. © Maxppp - Vanessa Meyer

Jusqu'au 28 juin et le second tour des municipales, France Bleu Occitanie joue au jeu des neuf différences entre les deux candidats au Capitole, le maire sortant LR Jean-Luc Moudenc d'un côté, et de l'autre l'écologiste Antoine Maurice avec sa liste Archipel Citoyen. Après les transports, la sécurité ou encore la démocratie participative, zoom sur la vie sportive et la place que souhaitent donner les deux candidats au sport dans leur programme. 

Si les deux camps mettent en avant la rénovation et la modernisation des équipements sportifs, notamment les piscines, les divergences sont nombreuses. Et elles portent avant tout sur leur vision intrinsèque du sport. Jean-Luc Moudenc et sa liste "Aimer Toulouse" comptent donner la part belle au monde associatif et au sport amateur, mais aussi et surtout favoriser l'émergence de véritables champions et faire de Toulouse une "pépinière" de talents. 

Un système de bourse

Dans son programme, le maire sortant souhaite créer des Trophées du Sport Toulousain. Une récompense attribuée à certains clubs pour leurs engagements en terme de mixité ou encore d'inclusion, mais aussi pour faire émerger des talents. Un objectif en ligne de mire, les Jeux olympiques à Paris en 2024. C'est pour cela que Jean-Luc Moudenc compte aussi mettre en place des bourses pour tous les athlètes de haut niveau qui se prépareraient pour la compétition. Une manière d'épauler et d'accompagner les champions toulousains dans des sports peu reconnus et avec peu de moyens. 

Un sport "plus populaire"

C'est là que le programme d'Archipel Citoyen tranche avec celui du maire sortant. Dans son programme, Antoine Maurice dénonce plutôt le sport dit "élitiste" et préfère parler d'une pratique "populaire". Aucune mention aux Jeux olympiques de 2024 n'est faite, si ce n'est la création d'une Biennale avec des jeux de quartier dans le cadre des JO.

Une augmentation des subventions pour les associations d'un montant total d'un million d'euros est évoquée, mais le vrai cheval de bataille du candidat écologiste se porte surtout sur la mixité dans le sport et plus d'accès aux infrastructures pour les athlètes handicapés. L'organisation d'un événement annuel sur le thème du handisport est d'ailleurs évoqué. 

Archipel Citoyen compte donc plutôt axer sa politique sportive sur la place des femmes dans le sport en favorisant leur accès à des activités dites plus masculines. Mais aussi établir une sorte de parité en repartageant l'accès aux équipements sportifs. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu