Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Toulouse : Nadia Pellefigue se retire

Après plusieurs journées de tractation avec Archipel Citoyen, Nadia Pellefigue (candidate soutenue notamment par le PS) se retire finalement ce lundi de la course aux municipales. Elle ne rejoindra pas non plus la liste menée par Antoine Maurice pour le second tour des municipales.

Nadia Pellefigue, la candidate UNE-PS-PRG-PC aux municipales à Toulouse
Nadia Pellefigue, la candidate UNE-PS-PRG-PC aux municipales à Toulouse © Radio France - Stéphanie Mora

Dans une vidéo publiée ce lundi matin sur Youtube, la candidate soutenue par UNE, le PS, le PRG et le PC enterre, du moins partiellement, une possible union des gauches pour le second tour des municipales à Toulouse. Elle ne rejoindra pas la liste Archipel Citoyen menée par Antoine Maurice et se retire sa liste de la course pour les municipales. En revanche, elle invite tous les membres de sa propre liste qui souhaiteraient rejoindre Archipel Citoyen à le faire. 

Des désaccords de fond

Dans sa vidéo publiée ce lundi matin, Nadia Pellefigue admet "les différences et les désaccords" avec la liste menée par Antoine Maurice, notamment sur la question de la LGV à Toulouse. En cas d'alliance, Nadia Pellefigue avait dans un premier temps demandé la présidence de la métropole de Toulouse. Une proposition refusée par Antoine Maurice qui lui avait ensuite proposé de devenir numéro deux sur sa liste. 

Je ne serai pas un obstacle au rassemblement

Nadia Pellefigue était arrivée troisième au premier tour des municipales avec plus de 18% des voix, presque dix points derrière la liste d'Antoine Maurice. 

Le dernier sondage publié par IFOP la semaine dernière plaçait Antoine Maurice en tête des sondages en cas d'union des listes de gauche, avec 52% des intentions de vote contre 48% pour le maire sortant Jean-Luc Moudenc. En cas de triangulaire, c'était en revanche Jean-Luc Moudenc qui repassait en tête du sondage. 

Les colistiers de Nadia Pellefigue qui souhaiteraient se rallier à Archipel Citoyen ont maintenant jusqu'à mardi soir pour le faire avant le dépôt de la liste en préfecture. 

La réaction d'Antoine Maurice

Dans un tweet ce lundi, Antoine Maurice a dit "regretter" la décision de Nadia Pellefigue tout en la remerciant "pour la volonté qu'elle exprime de victoire de l'alternative". 

La présidente de la région Occitanie Carole Delga (PS) a elle-aussi réagi sur Twitter et salue une "décision courageuse". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu