Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Tours : Emmanuel Denis "serein et prêt à affronter les responsabilités de la charge de maire"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Emmanuel Denis a été élu maire de Tours ce dimanche 28 juin après le second tour des élections municipale. Il a battu le maire sortant, Christophe Bouchet, avec près de 55% des voix. Il était l'invité de la matinale de France Bleu Touraine ce lundi 29 juin.

Emmanuel Denis, élu nouveau maire de Tours dimanche 28 juin
Emmanuel Denis, élu nouveau maire de Tours dimanche 28 juin © Radio France - Manon Derdevet

"Je me sens assez serein et prêt à affronter les responsabilités de la charge de maire", déclare ce lundi 29 juin au matin Emmanuel Denis le nouveau maire de Tours, invité de France Bleu Touraine. "Le plus dur commence", estime-t-il. Les résultats donnent 2.600 voix d'écart entre les deux candidats. 54,94 % des voix pour Emmanuel Denis, 45,05% pour le maire sortant Christophe Bouchet.

Le candidat de la gauche et des écologistes vainqueur est revenu sur l'abstention historiquement haute pour ce scrutin. La participation en Indre-et-Loire a été de seulement 39,26% selon la préfecture. Aux dernières élections, en 2014, 60,80% des électeurs étaient allés voter. "Il y a une vraie désaffection vis à vis du politique" réagit Emmanuel Denis. Mais malgré ce taux de participation faible, "il y a un désaveux très fort de l'équipe sortante et une vraie adhésion autour de la notre", juge-t-il.

Dans ce contexte de crise sanitaire, le nouveau maire de Tours dit vouloir mettre en avant dès le début de son mandat les questions de l'alimentation des plus démunis, l'aide aux enfants avec notamment le dispositif national "vacances apprenantes" mais aussi "des aides économiques fortes qu'il faudra apporter aux entreprises, aux TPE et PME de la ville de Tours pour que celles-ci sortent la tête de l'eau (...) on espère en sauver le plus possible."

C'est extrêmement enthousiasmant de se dire que l'on aura demain un réseau de grandes villes vertes

Face aux très bons résultats des candidats écologistes France et notamment dans plusieurs grandes villes, Emmanuel Denis se réjouit "de cette préoccupation environnementale qui grossit de mois en mois (...) C'est extrêmement enthousiasmant  de se dire que l'on aura demain un réseau de grandes villes vertes qui pourront travailler ensemble sur cette question du dérèglement climatique qu'il n'est pas facile de résoudre seul dans son coin."

Cette union on la construit depuis longtemps

Selon lui les différentes formations politiques que forment sa majorité (Verts, la France Insoumise, PS, PC) ne seront pas des obstacles : "Cette union on la construit depuis longtemps", juge Emmanuel Denis.

Enfin au sujet du tram, Emmanuel Denis se dit favorable à une deuxième ligne reliant les deux hôpitaux, le projet s'élève à 430 millions d'euros. Il y a selon lui, une "volonté de financer cet équipement structurant sans hausse d'impôts."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu