Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Vienne : quatre candidats pour un fauteuil

-
Par , France Bleu Isère

La tournée des municipales "France Bleu Isère - le Dauphiné libéré" fait étape à Vienne ce mercredi 19 février entre 18 heures et 19 heures. Quatre candidats sont officiellement en lice, ils seront autour de la table pour débattre.

Les quatre prétendants au poste de maire de Vienne
Les quatre prétendants au poste de maire de Vienne © Radio France - Nicolas Crozel

Maire depuis six ans, Thierry Kovacs (LR) , 51 ans, se présente devant les électeurs avec quatre-vingt-quinze nouvelles propositions et met en avant son bilan à la tête de la commune. "Une élection c'est un contrat qu'on passe avec les habitants, ce n'est pas un concours de beauté. Nous avions pris cent cinquante engagements en 2014, cent trente ont été tenus, plus d'une vingtaine sont en cours et trois seulement ont été abandonnés" affirme celui qui se dit fier "d'avoir apaisé la ville".  

"Une élection c'est un contrat avec les habitants" - Thierry Kovacs

L'actuel maire se lance dans la bataille à la tête d'une équipe composée, pour les deux tiers, de membres de la majorité sortante, dont ses actuels adjoints Michèle Cédrin, Levon Sakounts et Partrick Curtaud et d'un tiers de nouveaux visages. Sa liste "Avec vous, pour vous, pour Vienne" mise sur la continuité et met l'accent sur l'écologie, thème central de la campagne de tous les candidats à Vienne.  

Thierry Kovacs maire LR de Vienne depuis 2014 en quête d'un deuxième mandat - Radio France
Thierry Kovacs maire LR de Vienne depuis 2014 en quête d'un deuxième mandat © Radio France - Nicolas Crozel

On retrouve en effet beaucoup de "vert" sur les affiches de campagne du socialiste Erwan Binet. À 47 ans, l'ancien député (2012-2017), rapporteur du texte sur le "mariage pour tous" à l'Assemblée nationale, tente un retour sur le devant de la scène, après avoir été emporté par la vague macroniste aux dernières législatives. Pour cette campagne, il s'affiche à la tête de la liste "Vienne citoyenne" présentée comme "la gauche rassemblée (PS-PC-EELV-Place publique) même si la France insoumise manque à l'appel. 

"Mettre fin au clientélisme et à la gestion autocratique" - Erwan Binet

Tout son programme est basé sur trois principes : la transition écologique, la solidarité active et la démocratie participative, dont il est spécialiste. (Dans sa vie professionnelle, ce fonctionnaire territorial travaille sur ce sujet à la mairie de Vaux-en-Velin.) L'ancien député entend prendre le contre-pied du maire sortant dont il dénonce "le clientélisme et les méthodes de gouvernance très autocratiques". 

Erwan Binet à la tête d'une liste de la "gauche rassemblée, écologique et citoyenne" - Radio France
Erwan Binet à la tête d'une liste de la "gauche rassemblée, écologique et citoyenne" © Radio France - Nicolas Crozel

Face à ces deux ténors de la politique viennoise, "la République en marche" a investi Florence David, 38 ans, avocate spécialisée en droit public. Cette native de Roussillon, vit depuis de nombreuses années dans la cité romaine avec sa famille et travaille à Lyon. Elle mène sa première bataille électorale. "J'avais envie de m'engager, et plus seulement de critiquer" explique celle qui a comme ambition de "réveiller Vienne".

"Je veux réveiller Vienne" - Florence David

_"Vienne est en train de perdre des habitants, de se faire concurrencer par des communes comme Bourgoin-Jallieu, il faut lui redonner de l'attractivité, notamment en centre ville, faire revenir des entreprises, des comme_rces et des habitants" martèle celle qui met aussi en avant sa sensibilité écologique, sa volonté de réconcilier le centre-ville avec les quartiers et sa détermination à lutter contre l'insécurité. 

Florence David, tête de liste LREM à Vienne mène sa première campagne électorale à 38 ans - Radio France
Florence David, tête de liste LREM à Vienne mène sa première campagne électorale à 38 ans © Radio France - Nicolas Crozel

La sécurité, c'est logiquement sur ce volet de son programme qu'Adrien Rubagotti, 31 ans, tête de liste RN met l'accent. "Vienne n'est pas Chicago, ni certains quartiers de la banlieue lyonnaise mais c'est en laissant prospérer la petit délinquance qu'on obtient la grande délinquance." Voilà pourquoi le candidat RN, élu dans l’opposition depuis 2015, promet une hausse des effectifs de la police municipale pour créer une patrouille de nuit et deux équipages à  moto. 

"Nous voulons créer une patrouille de nuit de police municipale" - Adrien Rubagotti

Adrien Rubagotti doit combler un certain retard dans sa campagne car il a été désigné tête de liste il y a seulement un mois. Le RN ayant finalement retiré son soutien à un candidat indépendant, François Siebert pour "divergences politiques". Quant à François Siebert, il ne désespère pas d’être l'invité de dernière minute de cette élection. Il cherche encore des colistiers pour pouvoir concourir.

Adrien Rubagotti tête de liste RN à Vienne - Aucun(e)
Adrien Rubagotti tête de liste RN à Vienne - Le Dauphiné libéré
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu