Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Vire-Normandie : Marc Andreu Sabater favori d'un second tour en triangulaire

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Vire-Normandie, France

Le maire sortant de Vire-Normandie Marc Andreu Sabater (Divers) a terminé le premier tour en tête avec 44,96 % des voix. Il devance de onze points Pascal Martin (Divers). Cindy Baudron (Divers gauche) s'invite aussi au second tour. Comme partout, la participation a été faible.

Marc Andreu Sabater, le maire sortant de Vire Normandie, en tête du premier tour.
Marc Andreu Sabater, le maire sortant de Vire Normandie, en tête du premier tour. - DR

Marc Andreu Sabater favori à sa propre succession à Vire Normandie. Le maire sortant, sans étiquette, a terminé le premier tour des élections municipales en tête, avec 44,96 % des voix. 

Il devance Pascal Martin (Divers, 33,79 %) et Cindy Baudron (Divers gauche, 11,69 %), qui s'invitent au second tour dans une triangulaire.

Jean-Philippe Roy (RN, 6,86 %) et Jérémy Folly (Union de la droite, 2,769%) ferment la marche.

Comme un peu partout dans un pays de plus en plus confiné à cause du coronavirus, c'est l'abstention qui a frappé fort dans le scrutin. La participation a plongé, passant d'environ 65 % en 2014 à 42,26 % cette année. La présidente d'un bureau de vote s'est même publiquement indignée, suscitant les applaudissements de l'assistance de la mairie :

Nous avons accompli notre rôle, mais il y a beaucoup moins de votants. Je sais que je n'ai pas le droit de m'exprimer dans ce cadre mais je le dis quand même : le vote est faussé, nous n'aurions pas dû voter.

Les candidats ont intégré cette forte abstention dans leur analyse. "Je crois que la démocratie n'a pas été fortement respectée ce soir, a lâché Cindy Baudron, tête d'une liste écologiste et citoyenne. Les résultats ne sont pas représentatifs." 

Les candidats soulignent unanimement l'abstention

Son de cloche similaire chez Pascal Martin. Le médecin virois estime disposer d'une réserve de voix chez les électeurs qui ont boudé les urnes : "Beaucoup de gens m'ont dit qu'ils n'allaient pas voter au premier tour, mais qu'ils iraient au second. Donc nous allons continuer à aller à la rencontre des habitants, en évitant bien sûr des rassemblements publics."

Le flou sur la mobilisation des citoyens et la concurrence dense (cinq listes, une première à Vire) avaient fait naître quelques doutes dans le camp du maire sortant Marc Andreu Sabater. D'où un certain soulagement chez l'édile à l'issue du dépouillement :

C'était une configuration difficile. Bien malin qui pouvait savoir qui sortirait de ce scrutin. Je suis très heureux du résultat. C'est difficile de se projeter. Si le second tour a lieu, nous serons dans une positions extrêmement favorable.

Si Pascal Martin estime "possible de rattraper [ses] onze points de retard", les deux favoris devront composer avec Cindy Baudron, catégorique sur son maintien dans la course : "Je confirme qu'il y aura une triangulaire. Nous proposons un autre fonctionnement, avec plus de démocratie participative et pour une transition écologique."

Elu dès le premier tour en 2014, Marc Andreu Sabater devra donc batailler davantage cette année pour devenir le premier maire de la commune nouvelle Vire-Normandie élu au suffrage universel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu