Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales : Alexandra Cordier démissionne de son poste de référente départementale d'En Marche dans le Doubs

-
Par , France Bleu Besançon

Alexandra Cordier quitte ses fonctions de référente départementale de La République en marche (LREM) dans le Doubs. Elle a remis sa démission ce vendredi pour "clarifier la situation particulière à Besançon" en vue des prochaines élections municipales.

Alexandra Cordier a remis ses fonctions ce vendredi 15 novembre 2019.
Alexandra Cordier a remis ses fonctions ce vendredi 15 novembre 2019. © Maxppp - maxppp

Besançon, France

Alexandra Cordier n'est plus référente départementale de La République en marche dans le Doubs. Elle annonce dans un communiqué ce vendredi midi avoir remis ses fonctions au patron du parti présidentiel, Stanislas Guérini. Membre du cabinet du maire de Besançon, elle occupait ce poste depuis juin 2016.

Candidate à la candidature d'En Marche pour les élections municipales à Besançon, Alexandra Cordier n'a pas été choisie pour l'investiture, qui a préféré le député du Doubs Eric Alauzet. Depuis, le deux candidats se sont rencontrés plusieurs fois mais sans jamais trouver d'accord pour ce scrutin : "Le fait que notre projet n'ait pas été retenu (...) et que le rapprochement avec le candidat officiellement investi n'ait pu aboutir, créé une certaine confusion" explique Alexandra Cordier.

Je suis en désaccord avec la stratégie politique du mouvement à Besançon"

Plutôt que d'afficher l'unité, elle préfère donc quitter le mouvement : "J'ai beaucoup trop de considération pour les femmes et les hommes de LREM (...) pour accepter que leur action puisse être altérée par ce désaccord." Elle quitte donc son poste de référente "pour clarifier cette situation particulière à Besançon."

Depuis quelques semaines, Alexandra Cordier laisse planer le doute sur une candidature dissidente aux élections municipales, ce qui a entraîné des appels à la démission.

Démissions en chaîne à la tête du parti

Dans la foulée de cette annonce ce vendredi, sept membre d'En Marche dans le Doubs décident à leur tour de quitter leurs fonctions "dans une volonté de soutien à Alexandra Cordier, mais aussi dans une volonté de renouveler les visages de l'équipe départementale et de faire émerger de nouveaux profils". Les signataires de ce communiqué donne la liste de dix postes à pourvoir, y compris ceux de référent départemental et secrétaire général.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu