Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Annecy : "voter Lardet, c'est voter pour l'extrême droite" estime Jean-Luc Rigaut

Le premier tour du scrutin des municipales 2020 est très serré à Annecy. Seulement 150 voix séparent le maire sortant soutenu par Les Républicains et LREM, Jean-Luc Rigaut et l'écologiste François Astorg. Suit la députée Frédérique Lardet et ses précieux 21,50%.

Le maire sortant d'Annecy, Jean-Luc Rigaut.
Le maire sortant d'Annecy, Jean-Luc Rigaut. © Radio France - PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

C'est très serré à Annecy. Le maire sortant Jean Luc Rigaut soutenu par Les Républicains et LREM est suivi de très près par l'écologiste François Astorg. Les deux candidats sont séparés par seulement 150 voix après le premier scrutin des élections municipales de 2020. Suit la députée Frédérique Lardet (députée ex-LREM et maintenant sans étiquette) avec 21,50%. Des voix précieuses que redoute son opposant Jean-Luc Rigaut.

"Voter Lardet, c'est voter pour l'extrême droite." - Jean-Luc-Rigaut, maire sortant d'Annecy

ÉCOUTEZ Jean-Luc Rigaut, le maire sortant à Annecy.

"C'est un résultat dans un mouchoir de poche. Je l'explique parce que beaucoup ont dit que ce n'était qu'une simple formalité. Avec l'ambiance actuelle du coronavirus le taux de participation à Annecy a été très faible : 36%. Donc beaucoup de gens et notamment mon électorat ne se sont pas déplacés ce qui explique mon résultat" estime le maire sortant. 

Le maire d'Annecy a ensuite ajouté une petite phrase assez inattendue. À la question : craignez vous une alliance entre les deux candidats François Astorg et Frédérique Lardet ? Voici sa réponse : "Une alliance entre les deux ça regarde ses colistiers. Mois si on me demandait de fusionner ou de m'allier avec quelqu'un : avec François Astorg s'est s'allier avec la gauche et l'extrême gauche. Avec Frédérique Lardet s'est s'allier avec l'extrême droite puisque le Rassemblement national ne s'est pas qualifié lui". Une petite phrase qui ne va pas manquer de faire réagir l'ensemble des candidats à la mairie d'Annecy. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu