Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Blanc : Gilles Lherpinière vainqueur face à Jean-Paul Chanteguet

-
Par , France Bleu Berry
Le Blanc, Communauté de communes Brenne - Val de Creuse, France

Gilles Lherpinière sort vainqueur du second tour des élections municipales. Il bat son opposant Jean-Paul Chanteguet, qui rate son pari de revenir à la mairie du Blanc, huit ans après son départ.

Le nouveau maire du Blanc Gilles Lherpinière
Le nouveau maire du Blanc Gilles Lherpinière - Gilles Lherpinière

Le candidat divers droite Gilles Lherpinière va devenir le nouveau maire de la commune du Blanc, dans l'Indre. Le verdict est tombé ce dimanche soir à l'issue du second tour des élections municipales. Gilles Lherpinière, conseiller municipal d'opposition depuis 2014, s'est imposé dans son duel face à Jean-Paul Chanteguet, qui briguait le poste de maire du Blanc qu'il a déjà occupé de 1983 à 2012.

Défaite de Jean-Paul Chanteguet qui tentait un retour à la mairie du Blanc

Gilles Lherpinière était déjà arrivé largement en tête le soir du premier tour de ce scrutin, avec 35,6% des voix, loin devant Jean-Paul Chanteguet (22,45%). Les deux candidats avaient adopté des stratégies radicalement différentes pour aborder ce second tour. Gilles Lherpinière a refusé toute alliance et tout rapprochement avec la conseillère départementale Françoise Perrot. À l'inverse, Jean-Paul Chanteguet était parvenu à convaincre dix colistiers de la maire sortante Annick Gombert, qui avait décidé de jeter l'éponge avant le second tour. Il bénéficiait aussi du soutien du candidat écologiste Alain Chancel.

Dans un communiqué de presse, Jean-Paul Chanteguet reconnaît "une lourde défaite personnelle et collective". "Mon retour dans la vie municipale n’a pas été compris et soutenu (...) Je ne suis pas triste pour moi , mais pour mes colistiers du premier et du deuxième tour et nos militants et sympathisants ; je suis triste pour ces jeunes qui avaient accepté de me suivre dans ce combat , avec leur enthousiasme, leur liberté de ton , leurs méthodes de travail plus participatives. Je souhaite dès maintenant bon vent à la commune du Blanc et au parc naturel régional de la Brenne", écrit Jean-Paul Chanteguet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu