Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales au Mans : En Marche refuse de choisir entre Le Foll et Karamanli

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Dans un communiqué publié ce lundi 22 juin 2020, En Marche Sarthe officialise sa position pour le second tour des municipales au Mans. Pas question de choisir entre "les deux candidats socialistes" Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli. Le candidat LREM-UDI avait obtenu 7,01% des voix en mars.

Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli, compagnons de victoire aux législatives en 2017 en Sarthe pour le parti socialiste, seront adversaires au 2e tour des municipales au Mans le 28 juin 2020
Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli, compagnons de victoire aux législatives en 2017 en Sarthe pour le parti socialiste, seront adversaires au 2e tour des municipales au Mans le 28 juin 2020 © Maxppp - Philippe Cherel

Entre Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli pour le second tour des municipales au Mans, pas question de soutenir l'un ou l'autre pour En Marche Sarthe, dont le candidat Gilles Guerchet avait obtenu 7,01% des suffrages en mars dernier

Le comité exécutif du parti présidentiel a consulté les colistiers de Gilles Guerchet qui portaient l'étiquette En Marche et estime que "ce sont deux candidats issus du Parti Socialiste et que leurs colistiers ont administré ensemble cette ville pendant les 15 dernières années" selon un communiqué transmis ce lundi 22 juin aux rédactions, à moins d'une semaine du second tour. 

La droite et le centre n'auront plus d'élus au Mans

A l'issue d'un premier tour marqué par une abstention record, l'ancien ministre Stéphane Le Foll, officiellement investi par le parti socialiste, va en effet affronter la députée socialiste Marietta Karamanli ce dimanche 28 juin. Sur dix candidats présents en mars dernier, ils sont les seuls à avoir passé la barre des 10%. Exit la droite, le centre et le Rassemblement national.

"Les futurs élus de la majorité et de l'opposition se retrouveront sans aucun doute sur les mêmes listes aux élections départementales et régionales", croit savoir En Marche Sarthe. "Nous pouvons craindre que la future opposition à la mairie du Mans n'existera plus à partir de Mars 2021. Nous regrettons qu'aucun parti républicain en opposition au Parti Socialiste sera présent au sein de l'opposition du conseil municipal du Mans. C'est un danger pour la démocratie locale !".

En Marche conclut : "Le résultat du premier tour des élections municipales n'est en aucun cas représentatif de l'opinion politique pour cause 64% d'abstention. [...] Emmanuel Macron s'était engagé pendant les présidentielles à prendre en compte le vote blanc. Dans une telle situation, cette réforme aurait permis aux Manceaux de s'opposer aux deux candidats socialistes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu