Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Mans : Jamal Dine renonce à déposer sa liste "Sablons Sécession"

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Jamal Dine, qui assure avoir rassemblé les 55 noms nécessaires, renonce finalement à présenter une liste pour les municipales au Mans. L'entrepreneur avait décidé cette candidature pour porter la voix des habitants du quartier des Sablons, peu prise en compte, selon lui, par les autres candidats.

Jamal Dine, entrepreneur et responsable associatif
Jamal Dine, entrepreneur et responsable associatif © Radio France - Yann Lastennet

Il jette l'éponge. Jamal Dine renonce à présenter sa liste "Sablons Sécession" pour les élections municipales des 15 et 22 mars 2020 au Mans. L'entrepreneur et responsable associatif de 36 ans assure qu'il avait pourtant réuni le nombre suffisant de co-lisitiers (54). 

Ancien membre de la liste de Gilles Guerchet, investi par La République en Marche, Jamal Dine avait décidé de présenter sa candidature le 12 février 2020. Son initiative avait, d'après lui, rencontré un bon accueil dans le quartier des Sablons. Mais l'entrepreneur et ses soutiens (qui voulaient "créer un électrochoc" car, selon eux, les autres candidats ne parlaient pas assez des quartiers), ont finalement choisi de transformer leur essai en association, baptisée « Sablons, une ville à part entière ». Et ce, pour "représenter plus qu’une population d’électeurs". 

Inviter les candidats aux Sablons avant le premier tour

Jamal Dine se justifie dans un communiqué : "Nous sommes les habitants d’un quartier et non pas seulement des inscrits sur une liste électorale. En moins de deux semaines, nous avons également reçu des messages d’encouragement et de soutien d’habitants et même d’élus de différents territoires nationaux similaires au notre. Cela nous a aussi amené à réorienter notre engagement vers une activité qui ne pourrait plus être jugée de partisanatisme électoral". Cette association compte bien être active pendant la dernière ligne droite de la campagne des élections municipales : "Il s'agira comme il y a 4 ans lors des départementales de faire venir les candidats sur notre territoire pour qu'ils détaillent les mesures concernant le développement de notre territoire"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu