Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Mans : Je n'ai subi aucune pression pour monter ma liste dit Emmanuel Bilquez

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

La candidat Les Républicains à la mairie du Mans conteste les affirmations du patron de la fédération. Maxime Meunier affirme que c'est en fait Dominique Le Mener, le président du conseil départemental qui a composé la liste. Il parle de manoeuvres politiques d'un autre temps.

Emmanuel Bilquez, candidat Les Républicains à la mairie du Mans, affirme ne pas avoir subi de pression pour composer sa liste
Emmanuel Bilquez, candidat Les Républicains à la mairie du Mans, affirme ne pas avoir subi de pression pour composer sa liste © Radio France - Yann Latennet

"Le fait du prince". Maxime Meunier ne s'embarrasse pas de métaphore pour dénoncer des "manoeuvres politiques d'un autre temps". Dans le viseur du patron des Républicains de la Sarthe : Dominique Le Mener, le président du Conseil départemental.  Dans un communiqué, Maxime Meunier l'accuse d'avoir composé avec sa cheffe de cabinet Nathalie Goisedieu,  la liste de la droite et du centre pour les élections municipales au Mans. "Tel le fait du prince, la hiérarchisation a semble-t-il été décidé [sic] sans ménagement à l'Hôtel du Département" écrit Maxime Meunier qui affirme avoir été écarté "du comité exécutif de campagne"      

De la politique politicienne qui me dépasse et que les gens ne veulent plus - Emmanuel Bilquez

"C'est faux" réagit Emmanuel Bilquez sur ce lundi sur France Bleu Maine. "Je suis très surpris de cette sortie dans la presse qui me semble totalement inappropriée" dit le candidat Les Républicains à la mairie du Mans. "Je revendique ma liberté, je revendique le fait d'avoir composé cette liste en travaillant avec les élus du département. La liste, je leur ai fait passer avant de la présenter mais je n'ai pas eu de pression, je n'ai pas eu d'invective. Pour diriger une liste et avoir l'ambition d'être maire du Mans demain, vous comprenez bien qu'il n'est pas question d'avoir des pressions". Reste que le coup est rude à moins d'un mois du premier tour des élections municipales. " Là on est dans tout ce que les gens ne veulent plus. On est dans la politique politicienne qui moi me dépasse" réagit cet entrepreneur de 49 ans, qui se présente pour la première fois à une élection locale. "Je crois qu'il faut revenir aux principes mêmes d'une campagne électorale. Défendre un projet pour réveiller Le Mans". 

Pour Emmanuel Bilquez, cette polémique autour de la composition de la liste des Républicains au Mans est de la politique politicienne

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu