Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Mans : Julien Geffard veut une tolérance zéro contre les incivilités

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Le candidat à la mairie du Mans qui se revendique sans étiquette, veut mettre le paquet sur la répression contre les actes d'incivilité : du tag aux mégots de cigarette jetés sur la chaussée. Autre solution envisagée : le recours aux travaux d'intérêt général pour ceux qui dégradent la ville.

Julien Geffard, candidat de la liste Mon parti, c'est Le Mans
Julien Geffard, candidat de la liste Mon parti, c'est Le Mans © Radio France - yann lastennet

"Le Mans est une ville qui est sale". Le constat dressé par Julien Geffard sur la propreté au Mans est sans appel. Plus de 76.000 tonnes de déchets sont collectés chaque année dans l’agglomération du Mans. Si les ordures ménagères représentent 80% des déchets. Il y a aussi ces détritus sur les trottoirs : mégots, crottes de chiens, plastiques. " Il faut une tolérance zéro contre ces incivilités. Cela veut dire qu'on verbalise systématiquement les personnes qui jettent leurs mégots, qui ne respectent pas les règles minimum en matière de propreté. On arrête les affichettes _un mégot par terre = 68 euros c_omme l'on voit aujourd'hui au Mans". C'est le tarif de l'amende si vous jetez votre cigarette par terre. En théorie en tout cas selon Julien Geffard. Pour le candidat de la liste de Mon parti, C'est Le Mans,  la brigade verte, cette équipe municipale chargée de relever les infractions en matière de propreté, " n'a pas fait ses preuves; Quand vous voyez l'état de notre ville, je pense qu'il y a encore beaucoup à faire et le bon niveau de propreté d'une ville dépend aussi beaucoup du civisme de chacun en plus des actions mises en place par la mairie". 

Un plan ORSEC de la propreté

Julien Geffard veut mettre en place un "plan ORSEC de la propreté" pour faire face à l'urgence. Il veut aussi instaurer une enquête de satisfaction pour évaluer si ce qui est fait, est bon et le corriger le cas échéant. Le candidat issu de la droite (même s'il se revendique sans étiquette) va même plus loin. Il aimerait aussi que soit mis en place des travaux d'intérêt général pour ceux qui dégradent " sur le principe qui dégrade, qui salit, répare et nettoie. Autant je suis prêt à investir sur la propreté autant je n' ai pas envie que cela soit toujours les Manceaux qui payent la facture". Sauf que la décision appartient à la justice de prononcer ou pas une peine de travail d'intérêt général. Ce n'est pas à une mairie d'en décider. Enfin, Julien Geffard souhaite aussi agir en amont en dotant Le Mans de plus de corbeilles de rue et  de cendriers de rues.

Voici les propositions en matière de propreté des dix candidats aux municipales au Mans en mars 2020 : 

Vous pouvez réécouter l'interview complète de Julien Geffard ici 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu