Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Mans : le RN veut couper les aides aux "associations qui promeuvent l'immigration massive"

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Pour financer une partie de son programme pour les municipales au Mans, la liste Rassemblement national mettrait sous condition les subventions versées aux associations. Tadamoon et Tarmac pourraient être concernées. Louis de Cacqueray-Valmenier était l'invité de France Bleu Maine ce lundi matin.

Louis de Caqueray-Valmenier et ses premiers colistiers
Louis de Caqueray-Valmenier et ses premiers colistiers © Radio France - Ruddy Guilmin

La Liste "Bâtissons Le Mans", soutenue par le RN, veut remettre en cause les subventions aux associations qui aident les migrants. Son candidat, Louis de Cacqueray-Valmenier, était l'invité de France Bleu Maine ce matin.

Interrogé sur le financement de son projet pour la culture, il a indiqué "qu'il y a tout un tas d'activités ou de subventions qui ne sont pas nécessaires, notamment les associations communautaristes, qui promeuvent l'immigration massive. C'est quelque chose que nous refusons de faire et nous réorienterons ces sommes vers la culture". Louis de Caqueray répondait précisément à la question du financement de la gratuité des musées un dimanche par mois, qu'il propose dans son programme. Des musées manceaux dont la billetterie rapporte chaque année autour de 150 000 euros, très en-dessous de leur coût de fonctionnement. 

Les subventions étant publiques, on sait que Tadamoon a reçu 6 000 euros de subvention l'an passé. L'association aide les demandeurs d'asile et les réfugiés. Tarmac, qui accueille les plus démunis sans distinction, a reçu 45 000 euros dans le cadre d'une convention avec la ville. 

Louis de Cacqueray-Valmenier leur reproche de jouer un rôle politique en aidant des migrants et en prenant position publiquement sur leurs conditions d'accueil en France. Il souhaite poser des conditions aux subventions de la ville.

Hors du secteur associatif, il souhaite aussi "engager un bras de fer avec l'Etat" sur la politique de la ville. Les sommes destinées à ces dispositifs sont fléchées vers les quartiers socialement défavorisés (au Mans les Sablons, les quartiers Sud, Bellevue...). Cela provoque "un déséquilibre entre les quartiers" selon la tête de liste RN pour les municipales au Mans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu