Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales au Mans : "Le seul bulletin exclu est celui de Le Foll" pour ces ex-candidats de gauche

-
Par , France Bleu Maine
Le Mans, France

Dans un communiqué, une partie des colistiers de Vers Le Mans en Commun prend position pour le second tour des municipales et surtout pour l'avenir. Au premier tour, cette liste classée à gauche, qui accueillait aussi des membres de la France insoumise, a recueilli 5,51% des voix.

Les affiches électorales de Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli pour le second tour des élections municipales 2020 au Mans
Les affiches électorales de Stéphane Le Foll et Marietta Karamanli pour le second tour des élections municipales 2020 au Mans © Radio France - Alexandre Chassignon

"En ce qui nous concerne, le seul bulletin de vote exclu est celui de M. Le Foll" : une partie des colistiers de "Vers Le Mans en Commun" s'exprime ce mardi 23 juin 2020 dans un communiqué, à quelques jours du second tour des municipales pour lequel ces ex-candidats _"voteront pour la liste conduite par Mme Karamanli, d'autres voteront blanc ou feront le choix de s'abstenir"_. Ces Manceaux, issus de la société civile, actent aussi leur départ de la structure lancée avec la France insoumise pour l'élection et affichent leur ambition d'agir en "lanceurs d'alerte" pour la prochaine mandature.

"Le Foll n'a pas les clés pour faire du Mans cette ville que nous voulons"

"Pour ce second tour, chaque électrice et électeur se prononcera en toute conscience", estiment les signataires, entre Stéphane Le Foll "porte-parole du catastrophique quinquennat Hollande" et la députée socialiste Marietta Karamanli, "soutien de ces mêmes politiques". Pour autant, le texte cible avant tout le maire sortant : "M. Le Foll n'a pas les clés pour faire du Mans cette ville résiliente, culturelle, écologique, créatrice d’emplois de qualité, que nous voulons".

Pour le second tour des municipales au Mans, la France insoumise avait déjà fait part de sa position en fin de semaine dernière, estimant que "aucune des deux listes en lice ne porte les ruptures nécessaires".

Lanceurs d'alerte de la prochaine mandature

Alors qu'en 2014 la liste Front de gauche conduite par Ariane Henry avait dépassé les 9% des suffrages au premier tour des municipales, celle de Vers Le Mans en Commun n'a recueilli en 2020 que 5,51% des voix. Un résultat que la situation sanitaire ne suffit pas à expliquer, analysent les signataires du communiqué. 

"Notre démarche citoyenne n’a pas suscité l’engouement espéré, c’est pour nous une très grande déception", écrivent-ils, convaincus que leur avenir s'écrira "indépendamment de toute association partisane". _"_Nous souhaitons mener un travail de veille municipale et de lanceurs d'alertes sur l'exercice du pouvoir au cours de la prochaine mandature." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu